Les conflits au sein de l’entreprise s’accentuent quand Tommy et Holly annoncent qu’ils envisagent de supprimer le nom Ojai Foods. Justin doit aider au recrutement de nouveau militaire et reçoit la visite d’Anthony Lewis, à qui il a sauvé la vie, et qui l’invite chez lui. Pour obtenir un contrat, le patron de Kevin lui demande de laisser Scotty à la maison. Kitty est à New York pour rencontrer des éditeurs.

Un épisode très business cette semaine, entre la compagnie des Walker et les affaires de Kevin.

Tommy doit prendre des décisions pour l’entreprise qui sont en complet désaccord avec les idées de Saul et Sarah. De plus, il a le soutien d’Holly. Autant dire que ce n’est pas merveilleux. Il n’y a rien de surprenant à voir Saul donner sa démission, même si l’excuse est un peu minable. Parce qu’il a fait son coming out, il n’a plus le sentiment d’avoir sa place au sein de l’entreprise ? On comprend facilement la position de Sarah, qui apprécie peu qu’il s’en aille après tout ce qui s’est passé. Le pire étant à venir, vu qu’elle va elle aussi quitter l’entreprise. On se demande presque pourquoi Tommy ne l’assassine pas sur place, en lui rappelant les raisons de sa présence ici. Elle quitte le bateau, car elle n’arrive plus à travailler avec Holly, qu’elle ne pense qu’à ça et n’a pas les idées qu’il faut pour l’entreprise. Certes, cela se conçoit, mais après que Tommy ait accepté d’aider le business familial, alors que l’entreprise vignoble fonctionnait bien, on espère que ce n’est pas un raccourci honteux pour mettre un terme au conflit entrainé par le rachat de la compagnie, car ce serait un peu trop facile et qui plus est, cela occulterait complètement l’accord qui a été passé. Il ne reste alors plus que Tommy dans la barque, celle qu’il avait justement quittée, et où il n’avait aucune raison d’y retourner, sauf pour aider la famille.

Du côté de Kevin, l’intrigue se voit venir à 10 kilomètres, quand il annonce à Scotty qu’il doit venir à un diner d’affaires. On prévoit donc le discours du patron (Mitch Pileggi) et le fait qu’il faut laisser Scotty dans l’ombre. Peut être un peu mieux géré est le fait que Kevin s’écrase, quelque chose qu’il ne fait pas souvent et on se rend bien compte que cela le met vraiment mal à l’aise.

Pour le coup, quand Saul, Sarah et Kevin boivent à la santé d’Ojai Foods, on les verrait presque monter leur business ensemble ! Pour le moment, l’avenir de Saul et Sarah est incertain, mais cette dernière va devoir faire vite pour retrouver un travail, elle est quand même mère célibataire.

Toujours sur le plan dramatique, Justin, la guerre et l’alcool. Cela manque singulièrement d’imagination et d’intérêt. Tout se voit venir à 10 kilomètres à la ronde, et on peut dire que les idées des scénaristes à ce sujet là ont déjà été écumées. Alors oui, la guerre en Irak fait partie de l’historique du personnage, mais si ce n’est pas pour l’utiliser à bon escient, autant ne pas le faire du tout.

Un épisode un peu en dessous de ces deux prédécesseurs.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire