Holly offre à Rebecca un poste dans l’entreprise sans consulter Tommy. Robert et Kitty voient une avancée dans la procédure d’adoption. Nora continue de travailler sur sa maison, alors que Sarah a une proposition d’affaires.

Un épisode frais, léger, avec quelques tensions dramatiques et des intrigues qui évoluent. En gros, tout ce qui fait que j’aime la série.

Nora recrute les hommes de la famille – à l’exception de Tommy en voyage d’affaires – pour l’aider dans les travaux de la maison. L’équipe sera rejointe plus tard par Kitty et Robert, puis Sarah. La maison est donc utilisée comme un ressort avant tout comique, et le manque de compétence des Walker en matière de bricolage fait tout le charme de ces saynètes. La conclusion est gentillette, mais l’épisode contient bien trop de bonnes répliques pour s’en offusquer.

Une bonne dynamique et des répliques efficaces, c’est aussi ce qu’on trouve avec Sarah, Kyle et Ethan, qui ont besoin de fonds et vont rencontrer quelqu’un. Il s’agira alors de Graham Finch. Steven Weber revient donc temporairement dans la série, et ses interactions avec Sarah sont toujours aussi pleines de charme et de séduction. Kyle et Ethan s’insèrent parfaitement ici, et ils sont vraiment un atout en plus dans la carrière professionnelle de Sarah. Lui faire quitter l’entreprise familiale fut définitivement une bonne idée.

Sans grande surprise, du côté de Kitty, Trish (Sonja Sohn) refait surface. Grâce à Kitty, elle a du réfléchir à la décision qu’elle prenait et ses conséquences. Elle est donc convaincue qu’elle ne veut pas être mère et que Kitty et Robert sont les parents idéaux pour son enfant. Ici, c’est un peu de sentiment que l’on trouve, et si le choix de Trish peut paraître être une facilité scénaristique, le résultat final n’est pas si mal.

Au milieu de tout cela, la non-Walker, Rebecca reçoit une proposition de sa mère, Holly, qui lui offre un travail. Seulement, cette dernière n’a pas mis au courant Tommy, et c’est à ce moment précis qu’on passe à la vitesse supérieure, et que les choses vont enfin bouger. De retour de son voyage, il l’apprend, et se dispute sur la question avec Holly. Il réalise alors pleinement qu’elle ne respecte pas sa position. Il faut dire que ne pas le consulter et embaucher sa propre fille, cela allait forcément susciter une réaction. Tommy, comme Sarah, ont gravi les échelons dans l’entreprise, alors qu’Holly offre un poste important à sa fille. Si Tommy n’a rien contre Rebecca, ce n’est pas ainsi qu’il conçoit le travail. On lui a appris qu’il faut faire ses preuves sur la durée, c’est une évidence, que c’est une question d’expérience, et on ne peut pas aller à l’encontre de son raisonnement, Holly aurait pu offrir une position stable à sa fille, mais plus bas sur l’échelle hiérarchique. Ainsi, elle aurait appris progressivement. La conséquence de cette décision sera que Tommy accepte l’offre de Saul faite avant qu’il ne quitte l’entreprise : il est prêt à aider Tommy à pousser Holly vers la sortie. Il nous reste plus qu’à découvrir comment ils vont réaliser cela.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire