Rebecca veut interroger sa mère sur le dossier concernant Ryan Lafferty, qu’elle a trouvé sur son bureau. Pendant ce temps, Kevin est mis dans une position inconfortable alors que les parents de Scotty viennent leur rendre visite.

Un épisode qui sent bon la routine, la machine bien huilée, où nos affaires avancent tranquillement, sans surprise, sans véritable impact sur l’histoire, et débouchent sur un visionnage tranquille.

Pour un certain nombre de membres de la famille, il ne se déroule pas grand-chose : Tommy parle avec Saul, qui pourrait se lancer dans une carrière de psy, et il lui dit qu’il sera là le jour où il voudra évincer Holly. Sarah s’occupe de ses enfants, conseille un peu sa mère et cherche du travail. Nora se lance dans les affaires. Kitty et Robert vont à un diner avec Kevin, Scotty et ses parents. Justin se dispute avec Rebecca, pour finir enfin par passer à l’acte. Voilà en gros les évènements principaux, multiples saynètes parsemant l’épisode.

Nous sommes donc principalement tournés vers Kevin et sa future promotion. Nous le savons d’avance, il ne va pas l’avoir. Ce que nous n’imaginions pas forcément la semaine passée, c’est que la nouvelle tomberait alors que les parents de Scotty sont en ville. Une fois cette information en notre possession, il est facile de deviner comment les évènements vont se dérouler. Le point positif ici est que Kevin va travailler pour Robert, et de cela, il ne peut en sortir que du bon.

Ryan n’est toujours pas présent, mais il continue de planer, comme une hache prête à s’abattre sur la tête de quelqu’un : de Nora ou de Holly, au choix. C’est donc Rebecca qui occupe aussi une bonne part de l’épisode, accompagné de sa mère, qui va être honnête avec sa fille quand le sujet va être abordé, et c’était finalement assez rafraichissant de ne pas tourner dans le mélodrame, d’avoir Holly qui ne dissimule pas la vérité, ni Rebecca tournant la situation au drame. Le tout pour déboucher sur une rencontre entre Holly et Nora, organisée par Justin et Rebecca, histoire de mettre la situation avec Ryan au clair, c’était plutôt bien vu. Holly ne se révèle pas aussi entreprenante ou envahissante qu’on aurait pu le présager, et c’est une bonne chose.

You Get What You Need est un épisode calme, qui fait patienter avant la mise en place de nouvelles intrigues.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire