Burn Notice – A Dark Road (3.10)

Fiona devait venir en aide à une récente veuve avant de s’envoler pour l’Irlande. Les plans ont changé, mais blessé, c’est Michael et Sam qui se chargent de mettre un terme à la fraude qui la touche. Pour cela, l’espion va devoir faire appel à sa mère.

Après quelques mois d’absence, Burn Notice revient avec un épisode marqué par une réunion Cagney & Lacey, Tyne Daly faisant la guest star.

Fi est blessée suite aux précédents évènements (cf 3.09) mais a une cliente à s’occuper. Michael et Sam vont donc prendre en charge le dossier de cette veuve victime d’une fraude. Rien de bien compliqué et d’étoffé, mais c’est avant tout grâce à un ou deux retournements de situations, et de la course de voiture que l’intrigue va s’affirmer. Cette affaire va aussi pousser Michael à utiliser sa mère, pour obtenir des dossiers, et c’est ainsi qu’elle va rencontrer le personnage incarné par Tyne Daly, et sympathiser avec elle. Cette partie va se révéler quelque peu redondante sur la longueur, et sera là pour créer un conflit mère-fils un trop fade, surtout après tout ce que Madeline a fait, dit ou vu. Elle reste malgré tout novice et avec son tempérament, il n’est pas trop étonnant de voir qu’elle ne cerne pas tous les tenants et aboutissants du métier de son fils. Malheureusement, le traitement offert à cette partie est donc moyennement concluant, venant affaiblir la mission somme toute classique, mais efficace que mène Michael.

En parallèle, Matt Nix nous installe donc un nouveau et mystérieux contact pour Michael, qui se doit d’être plus doué que ces prédécesseurs. Comme le dit Sam « Operation unburn Michael Westen is officially off’« , nous voilà donc à passer à autre chose. Encore une fois, tout démarre via téléphone, on utilise donc la recette classique de la série, qui fonctionne toujours, même si à ce stade, ce n’est plus très original. Dans le monde de l’espionnage, les techniques se répètent. Le véritable mystère ici est qu’on ne sait pas ce que cet homme veut à notre espion. La seule information alors en possession de Michael est son nom : Gilroy. En bonus, il ne le veut pas mort. En tout cas, pour le moment.

Burn Notice revient sur un épisode possédant une intrigue un peu trop simpliste, compensé par une énergique mise en scène et le plaisir de retrouver les personnages et leurs réparties.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire