Burn Notice - Friends and Family (3.01)

Après avoir perdu la protection de ceux qui l’ont grillé, Michael se retrouve questionné par la police. Un ancien ami le fait sortir et lui demande de l’aide pour extrader un criminel en Amérique Latine.

Comme on pouvait s’y attendre, Burn Notice revient en forme pour sa troisième saison, en reprenant les bonnes vieilles habitudes, et en y intégrant la nouvelle situation de Michael.

S’il y a une série aujourd’hui qui sait lier histoires indépendantes et intrigue sur la longueur, c’est bien celle-ci. Nous avions quitté Michael après qu’il ait sauté de l’hélicoptère. : plongeon dans la mer. On le retrouve alors qu’il arrive enfin sur la plage de Miami, fatigué, mais toujours alerte, comme se doit d’être un espion.

Malgré toute la bonne volonté du monde, il va devoir se faire arrêter par la police, situation préférable à celle de se prendre une balle. Il sortira grâce à une ancienne connaissance, Harlan, qui lui demande alors son aide en retour.

On revient temporairement au format de la mission de l’épisode, sans oublier la nouvelle condition de Michael. Sans protection, la donne a changé, l’ex-espion est réapparu dans les dossiers, ses ennemis peuvent le retrouver, tandis qu’il n’a toujours pas accès à ses vieux comptes bancaires. Ce qui n’est pas très cool, il faut le dire !

Michael, Fi, et Sam aident Harlan dans le but d’extrader un criminel en Amérique Latine, à l’aide d’explosifs, d’une mise en scène et d’un bon gros lot de mensonges. Burn Notice Style, donc. C’est assez efficace, le rythme est bien maintenu, et le tout est entrecoupé de passages chez la mère de Michael, qui met une bonne pointe d’humour.

Tout le monde est au meilleur de sa forme et trouve son utilité dans l’intrigue. Un juste équilibre qui a toujours abouti sur ce que la série fait de mieux. Le revirement final avec Harlan était un peu prévisible, dès qu’on le voit. Ce n’était pas la première fois qu’on mentait à Michael, ce ne sera pas la dernière. Malgré ce léger point faible, cela offre une bonne scène d’action, et rappelle aux esprits qu’à partir de maintenant, chaque personne, à l’exception de la famille et des amis, peut être un ennemi potentiel. Sans protection, Michael ne peut compter que sur Fiona et Sam.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire