Burn Notice - Friends Like These (3.08)

Michael reçoit un coup de téléphone de Barry, à qui on a volé sa liste de clients. Fiona s’oppose toujours au fait que Michael travaille pour Tom Strickler.

C’est l’avant-dernier épisode de l’été, et cela se ressent assez bien. On tient ici un des épisodes les plus faibles du lot de cette première partie de saison.

Comme à l’accoutumée, Michael gère de front son boulot de bon samaritain avec celui qui doit le faire revenir dans les bons papiers des services secrets, et lui rendre son poste d’espion. On ne change pas, une scène au début, une autre à la fin, un rappel au milieu d’épisode. La donne habituelle, pour une intrigue dont on sait que l’issue est bientôt, et connaissant les rouages de la série, qui ne va pas bien se passer. Alors, il faut attendre, car ce n’est pas cette semaine que cela va arriver, ici, on a surtout le droit à l’éternelle opposition Michael/Fiona, si ce n’est que cela se dégrade plus.

Pour occuper Michael, un coup de téléphone de Barry (sa dernière apparition n’est pas très ancienne), qui s’est fait voler son fichier de clients. Tout le monde est sur le coup, ce qui nous conduit à un kidnapping. Comme la série l’a déjà montré, quand notre ex-espion est le preneur d’otages, ce n’est pas franchement ce qu’il y a de mieux, et cet épisode ne va pas modifier ce sentiment. L’intrigue – la faute en partie à la guest star dirons-nous – est bien trop prévisible, et manque singulièrement de panache pour que l’on réussisse à se prendre totalement au jeu. La fin, très Burn Notice style, réussit à sauver un peu les miettes d’une mission qui a des difficultés à sortir du lot.

Un épisode qui sent bon l’approche de la fin de la première partie de saison, et qui, pour le coup, a presque des allures de bouche-trou, histoire d’avoir le bon compte. Cela n’aurait pas été gênant si l’intrigue avait su être plus attrayante. Ce n’est malheureusement pas trop le cas.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire