Michael doit aider Henry, responsable dans une agence de garde du corps, à empêcher un kidnapping. Le plan de Carla est presque au point, il faut donc agir pour empêcher le sniper d’enter en action.

Contrairement à la saison dernière, cette seconde saison de Burn Notice est divisée en deux. Nous avons donc ici le summer finale, comme on dit, qui va nous laisser sur un cliffhanger.

Depuis le début de la saison, l’histoire de la Burn Notice a pris une nouvelle tournure, bien plus intéressante que précédemment. Avec ce dernier épisode, les choses ne vont pas se simplifier, c’est plutôt une bonne chose.

Mais avant cela, Michael doit protéger une jeune femme qui est sur le point d’être kidnappée. Sans être toujours crédible, cette partie de l’épisode va fournir ce qu’on en attend, permettant même à Fi d’être un peu plus présente. Le client arrive par le petit ami de cette dernière. Il est difficile de savoir si ce dernier va rester longtemps, car l’histoire Fiona/Michael a toujours été assez abstraite, mais il faut reconnaître qu’il trouve au moins sa place dans le décor. Le point faible de toute l’affaire, c’est le bad guy qui parait par moment plutôt amateur, et qui ne réserve que trop peu de surprises. Il faut dire que Michael est un pro et qu’à Miami, il y a pas mal d’amateurs chez les criminels. Enfin, c’est le cas dans la série.

Enfin bref, cette partie de l’épisode est la plus importante, comme à chaque fois, mais l’histoire autour de la Burn Notice trouve sa place. Les enjeux sont assez clairs : empêcher le sniper de faire son job. Pour nous faire patienter jusqu’à la fin de l’épisode, Sam surveille Carla. Cette dernière passe du temps à la piscine, une idée que les scénaristes ont eue pour mettre Tricia Helfer en maillot de bain. Enfin bref, Sam apporte un peu de comédie et cela nous fera patienter jusqu’au bout. Entre scènes d’action et suspens, la conclusion est assez bien amenée, et est assez surprenante. Pas que l’on ne voit pas le coup venir, on entend Sam prévenir Michael au téléphone, mais cela remet pas mal de chose en question. De quoi nous motiver à reprendre dans 3-4 mois.

Pour conclure, on peut dire que Burn Notice a eu un bon début de saison et que cet épisode suit la mouvance, nous donnant ce que l’on attend de voir.