Burn Notice – Hot Spot (2.11)

Sam demande à Michael de rendre service à un coach en échange de place pour un match. Cela tourne rapidement à faire fuir tout un gang de Miami. En attendant, Fiona traque le poseur de bombe.

Actuellement, un épisode de Burn Notice doit gérer 3 choses : La mission de l’épisode, Carla et le poseur de bombe, et enfin, la relation Fi/Michael. Celle qui apporte le plus de nouveauté est toujours la mission, et dans le cas de l’épisode du jour, Fiona va avoir le droit à un peu plus d’attention de la part de Michael.

Mais commençons par la mission : un jeune recherché par un gang qui veut lui faire la peau, son coach qui demande à Sam de l’aide et il n’en faut pas plus pour que notre trio se lance dans l’éviction de voleurs de voitures. La chose qui a le plus changé entre la saison 1 et l’actuelle, c’est que Michael est vraiment investi dans la mission de l’épisode, ce qui fait que l’on a le droit à une mise en scène plus consistante et à plus de variations, mais peut-être aussi à moins de « conseils d’espion ».

On va donc apprendre ce qu’il faut pour donner l’impression d’être un gang sorti d’un film de Tarantino, comment « légaliser » une voiture volée, et enfin, le plus utile, comment rendre son véhicule à l’épreuve des balles à moindre coût.

L’ensemble nous permet d’avoir des scènes assez fun et du rythme. L’implication des victimes est moindre et c’est une bonne chose, car Fiona n’est pas très crédible quand elle fait dans le sentimentalisme. Le bémol est que Madeline semble ne servir qu’à planquer les personnes que Michael aide. Et ce n’est pas vraiment grand-chose. Ça doit être le prix à payer pour avoir Sam et Fi vraiment à fond dans l’histoire.

En parallèle, Carla continue son petit jeu pour pousser Michael à découvrir le tueur, mais elle perd de son aplomb à chacune de ses apparitions. Le personnage était pourtant mystérieux et dangereux. Il n’aura pas fallu grand-chose pour changer ça. Dommage, mais on sent qu’elle ne va plus durer très longtemps dans la série.

Pour ce qui est de l’enquête, Fiona s’en occupe et débusque l’homme en question. Malheureusement, cela va nous conduire à une mise en scène abusive de sa possible mort. Tout ou presque sonne faux dans ce passage. C’est poussif d’une façon qui ne colle pas à l’univers de la série, du coup, ça perd tout l’impact émotionnel que c’était censé avoir.

Bref, l’épisode est quand même d’assez bonne facture, principalement grâce à la mission.