Burn Notice - Question & Answer (3.02)

Une détective se présente à Michael, décidé à le coincer, alors qu’il se retrouve à devoir aider un couple dont le fils a été kidnappé.

Il fait beau sous le soleil de Miami, mais cela n’empêche pas Michael d’attirer les ennuis. L’ancien espion reçoit la visite de la détective Paxson, qui s’est fait pour mission de surveiller l’homme de près, à commencer par un garde-meuble où il stocke des explosifs et qu’il va devoir enlever avant que la belle obtienne le mandat.

La charmante et talentueuse Moon Bloodgood (qui a eu une promotion depuis Terminator : Salvation) fait donc son entrée dans la série, et devrait y rester sans aucun doute pour plusieurs épisodes, histoire de lui mettre des bâtons dans les roues. C’est une bonne idée, cela évite, qui plus est, de ramener toutes les semaines un ennemi voulant lui l’éliminer.

Le personnage est avant tout introduit à travers quelques scènes, et ce qui va principalement occuper Michael, c’est une histoire de kidnapping. Au départ, il s’agit d’aider une femme – présentée par Fiona – qui n’a pas vu son fils depuis 3 jours. Forcément, tout ceci ne va pas s’arrêter là, et l’affaire se transforme en prise d’otage du gamin, pour pousser le père à aider dans le vol de diamants. Heureusement, Michael ne s’étonne qu’à moitié du revirement, comme si ce type de situation était destiné à lui tomber dessus. Au moins, cette petite attention scénaristique fait plaisir : oui, le point de départ n’est pas très solide, et c’est parfois une marque de fabrique de la série, et oui, l’équipe créative en a parfaitement conscience.

Santora, notre kidnappeur, n’est pas réellement un bad guy de haute volée, et Michael s’est frotté à bien plus coriace. On tire le meilleur des petits conseils de Michael, car, à vrai dire, la mission n’est pas des plus palpitantes, et donne surtout l’impression d’avoir vu le jour pour permettre à Michael et Sam de pratiquer « a reverse interrogation », technique qui pousse la personne à fournir des réponses via un interrogatoire dissimulé. Cela et les belles tenues de Fiona, qui est ravissante dans cet épisode (quand ne l’est-elle pas au fond ?), et qui hérite en grande partie des meilleurs dialogues.

Cet épisode est aussi marqué par un évènement, qui conclut les 42 minutes : l’anniversaire de Michael. Comme souvent depuis quelque temps, les quelques scènes chez Madeline sont drôles, et la petite fête (avec juste Sam et Fiona) montre bien toute la particularité des protagonistes, entre le pote qui offre un pack de bière et la peut-être petite amie, qui vient avec une arme blanche. Notre équipe n’est définitivement pas ordinaire.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire