Burn Notice - The Hunter (3.06)

Michael découvre qu’il est la cible d’un opératif et il se retrouve kidnappé avec un membre de la pègre de Miami, dans les marécages. Il fait aussi la connaissance d’un ancien espion, qui lui propose ses services.

La vie d’ancien espion de Michael est mouvementée, et cette fois-ci, pas de clients pour lui, car il se fait kidnappé. Je ne crois pas que cela soit la première fois dans l’histoire de la série que cela arrive. On a tous noté le fort taux de kidnapping de la région, de toute façon.

La bonne idée est d’envoyer Michael barboté dans les marécages de Miami, là où il fait humide, où les bâtiments laissent leur place aux arbres. C’est un coin qu’on ne visite pas souvent dans la série, et qui es propice à quelques parties de cache-cache. L’ex-espion n’est pas tout seul dans cette galère, seulement l’homme kidnappé en même temps lui va être un peu insupportable par moment. Après avoir réussi à échapper à ses kidnappeurs – qui obéissent à un ancien ennemi de Michael – il faut s’enfuir, mais on ne peut pas dire que le compagnon de route soit très docile. Cela va un temps, mais au bout d’un moment, c’est un peu exaspérant.

Avant de se faire embarquer, Westen aura laissé quelques indications à Fiona, pour lui permettre, avec l’aide de Sam, de le retrouver. Seulement, Madeline ne s’est toujours par remise de l’explosion de son salon, et Sam en paie encore le prix. L’occasion pour elle d’être un peu plus lié aux évènements de l’épisode, et de faire une démonstration de sang-froid pour obtenir des informations, démontrant qu’elle est bien la mère de Michael.

L’épisode offre aussi quelques scènes à un nouveau joueur, que j’imagine être présent pour quelques épisodes. Michael rencontre un ex-espion (Ben Shenkman), sorte « d’agent pour espion » qui vient lui proposer ses services. Il laisse bien sûr notre héros réfléchir à sa proposition monétaire – et plus si affinités – et on se doute alors qu’on va le revoir.

The Hunter est un épisode assez rythmé, possédant pas mal de scènes d’actions, et tenant avant tout sur la poursuite entre Michael et l’homme voulant l’éliminer. La série échoue rarement dans ce registre, alors, malgré quelques faiblesses scénaristiques, on obtient un épisode simple, mais efficace.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire