Californication – Absinthe Makes the Heart Grow Fonder (1.06)
Hank et Karen assistent au concert de leur fille, Becca. Mais, Hank doit quitter les deux femmes après avoir reçu un coup de fil de Mia lui demandant de l’aide. Entre lui et Karen, les choses évoluent sans vraiment changer. Et avec Mia, toujours des avances a repousser, mais il lui offre aussi son aide pour l’écriture.

Charlie mène ses aventures de son côté, et à quelques difficultés avec sa femme. Il est clairement attiré par son assistante Dani et par le petit jeu qu’ils mènent, alors que sa femme tente de ranimer la passion entre eux, sans succès.

Toute cette histoire, je ne sais pas où elle est censée nous mener. J’avoue être un peu perdue dans les quelconques objectifs que la série devrait avoir à atteindre. Hank Moody est charmant, seulement on ne peut faire tenir une série sur ce propos. A l’évidence, et au vu des dialogues en voix off que nous avons eu depuis le début, le tout veut montrer à quel point l’être humain va mal en ce temps, si on peut dire. Et il faut avouer qu’au pays des adultes, la situation est assez alambiquée, et loin d’être toujours saine. Malgré tout ceci, qu’est ce que Californication a à apporter ? La série reste bien agréable à regarder, seulement l’étrange impression de faire du sur place dans ce monde si déglingué, où le sexe et les situations familiales compliquées règnent, n’aide pas notre affaire. J’aime visionner la série, je suis largement en accord avec son propos, mais son manque d’évolution me dérange. Je sais que cela ne fait que 6 épisodes que ça dure, et suis-je peut être alors trop exigeante. La série aurait alors finalement besoin d’étendre son panel de personnage, et surtout de réellement les connecter les uns aux autres.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire