Californication – Filthy Lucre (1.09)
Hank revient à Los Angeles avec un nouveau manuscrit. Il le donne à Karen pour qu’elle le relise, comme elle le faisait auparavant, mais elle ne veut pas le lire.

So, Hank’s back in L.A.. Tout frais et dispo, le revoilà avec la tête pleine de projets. L’épisode va consister à profiter de ce bonheur retrouver pour pouvoir mieux rechuter, poignardé par ses espérances, et détroussé sur fond de Foo Fighters.

Je trouve la série bien plus consistante qu’elle ne l’était à son lancement. Les personnages ont pris plus d’épaisseur, et même si, comme dans beaucoup de série, le personnage principal est le plus méritant, et se trouve être l’intérêt, le cœur et l’âme de la série, les personnages secondaires ont aussi bénéficié du voyage. Charlie, par exemple, même si on le voit peu, a plus de présence (je sais, c’est paradoxal).

La scène de fin avec Karen, je l’espère, aura de vraies conséquences pour Hank, qu’il se décide à aller de l’avant. Bien entendu, tout se met en place pour le plonger de nouveau dans son état improductif et dépressionnaire. Pour moi, ne pas revenir au point de départ serait une bonne chose, et, pour le moment, Hank a toujours fait 2 pas en arrière, après en avoir fait un petit en avant.