Californication – Girls, Interrupted (1.07)
Hank trouve un travail d’architecture chez Todd, le réalisateur de l’adaptation de son livre. Charlie et sa femme continue sur la voie des fantasmes, ce coût-ci, c’est Marcy fait appel à la secrétaire suicide girl, ce qui met Charlie dans une situation délicate.

Carole s’occupe de Prison Break et de Heroes aujourd’hui, du coup, je me suis dit que j’allais vous écrire quelques mots sur Californication. Alors, voyons. Depuis que Hank est de nouveau célibataire, on retourne à plein régime dans le petit jeu entre lui et Karen. Ça n’avait jamais arrêté, mais là c’est à plein régime. Vu que ça ne va nulle part, que dans sa seule scène de Mia sera shootée au Valium, on en retient la relation entre lui et sa fille. En fait, c’est sûrement la chose la mieux écrite de toute cette série. C’est rafraîchissant, inédit et ça nous sort de l’ennui généré par Karen/Hank, Je t’aimes/moi non plus. Mais où est Bill ??

Vu que Californication c’est fait une réputation sulfureuse non méritée, il faut l’entretenir. C’est Charlie, Marcy et la secrétaire qui s’en occupe, et cela, de plus en plus souvent. J’aime bien le couple, mais on est loin du fun que l’on trouve du côté des aventures de Hank.

Il serait temps de trouver d’autres thématiques à la série, après une demi-saison, ça sent déjà le réchauffé.