Californication – Boys & Girls (5.03)

Hank achève son draft pour Santa Monica Cop et tente une nouvelle fois de quitter Los Angeles. Suite à son « accident », Tyler reste chez Karen et Becca pour se remettre de ses blessures. Charlie est confronté à une crise parentale.

Hank : Santa Monica Cop cannot be my last credit.

Encore une fois, Hank tente de quitter Los Angeles. Encore une fois, Hank échoue. La saison 5 de Californication se poursuit sans but très précis, si ce n’est l’exploration d’une sorte de maturité qui a frappé son personnage principal. Après tout, s’il est devenu suffisamment sage pour ne pas vouloir rester, il l’est aussi pour chercher à éviter les problèmes.

Malheureusement, la série se montre trop évidente. Voilà trois épisodes que Kali, la petite amie de Samurai Apocalypse lui tourne autour. Tout a été exposé pour signifier les problèmes qu’il risquait, mais Hank ne serait pas Hank s’il ne faisait pas sporadiquement preuve de faiblesse d’esprit face à une femme. Après tant de saisons à aller et venir alors que l’amour de sa vie était sous ses yeux, il n’y a pas de raison que cela change maintenant que sa relation avec Karen a atteint une stabilité amicale et parentale admirable. En attendant, l’instabilité et la jalousie de Samurai Apocalypse fournissent au moins quelques scènes dans le pur esprit de la série.

Pour justifier qu’Hank rate son avion, il n’y avait donc que Becca pour le faire. Rien d’étonnant là-dedans, même s’il est difficile de concevoir que c’est la fin de Tyler. Par contre, l’honnêteté forcée du jeune homme se révèle rafraichissante et prend légèrement par surprise dans un épisode un peu trop réglé comme du papier à musique.

Cela s’applique autant aux mésaventures de l’écrivain qu’à celle de Charlie. Runkle reste Runkle, si ce n’est que la scène d’ouverture nous signifie un manque affectif certain. Rien d’étonnant alors à ce que Boys & Girls amorce un rapprochement évident entre Charlie et la baby-sitter de son fils, une création féminine télévisuelle là pour guider Charlie et peut-être le sortir de sa dépendance au porno.

Avec la vie d’Hank loin de L.A., chaque épisode est là pour maintenir Moody dans cette ville maudite et aucune direction explicite ne se dessine pour l’écrivain. Malgré une énorme prévisibilité, cela est légèrement différent pour Charlie qui pourrait profiter de cette cinquième saison pour quitter ses obsessions sexuelles (ou au moins, diminuer) et connaître enfin une certaine évolution personnelle individuelle.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link