Californication season 1 episode 2
Hank, poussé par son agent Charlie, finit par accepter de blogger pour Hell-A Magazine. En parallèle, il se retrouve invité à un diner de famille chez Karen et Bill. Cette dernière en profite pour essayer de mettre Hank avec son amie Sonja…

Pour ceux qui ne l’auraient pas compris, Hank est la poésie incarnée. L’épisode ne dénote pas du premier, et je dirais même qu’il est bien plus drôle. Le diner de famille, et d’ailleurs ce qui suit dans la maison est parfaitement orchestré. Les relations entre Hank et Bill semblent être un peu ce qui relie tout dans la série : Hank a couché avec la fille de 16 ans de Bill. Bill vole – selon Hank – sa famille, c’est-à-dire sa fille Becca et Karen. Et c’est à Bill qu’appartient le Hell-A Magazine.

Les dialogues sont toujours aussi maitrisés, de Bill pensant que sa fille est un ange, à Hank annonçant à Sonja que son mari qui l’a quitté pour Ted aurait pu être scientologue, alors que cette dernière est scientologue… Pour atteindre l’apogée à la scène de sexe entre Hank et Soja qui n’aboutira pas, mais il faut le voir pour comprendre !

Je suis bien moins réceptive au comportement de la fille de Bill, Mia, qui continue à draguer Hank, sans qu’on sache trop où tout cela est censé l’amener.

Par contre, à l’évidence, on ne peut nier que Hank a raison : les femmes à L.A. sont complètement déglinguées. Est-ce vrai ou juste Hank qui attire les cas ? Je ne peux le dire, mais elles ont pour une grande part un problème d’image, sûrement reflet d’un problème de la société américaine encore plus exacerbé à la Cité des Anges.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire