Californication – Hell Ain’t a Bad Place to Be (5.12 – fin de saison)

Richard fait une annonce à Karen et Hank. Ce dernier fait le point avec Becca sur sa relation avec Tyler, avant de se rendre sur le tournage de Santa Monica Cop. Charlie révèle par inadvertance à Marcy la vérité sur Stu et Lizzie.

Californication arrive au bout de sa cinquième saison qui ne fut pas très effective. L’équipe de Tom Kapinos n’a pas construit grand-chose et ce dernier épisode tend à le rappeler, tout particulièrement dans sa façon de boucler les derniers évènements et de délivrer une scène finale sans effet et un peu sorti de nulle part.

Avant cela, c’est l’inévitable qui se produit : Richard annonce qu’il veut divorcer de Karen. C’est un soulagement pour le couple qui n’a plus de raison d’être depuis quelque temps déjà. Comme le futur ex-mari le signale, Hank et Karen sont faits l’un pour l’autre et le show ne perd pas trop de temps à les remettre concrètement ensemble.

D’ailleurs, Richard signifie habilement la passivité de Hank, ce qui définit parfaitement l’écrivain cette saison. Il en a pris plein la gueule et a juste regardé les autres lui remettre majoritairement tout sur le dos. Après avoir encaissé sans broncher, difficile de refuser à Moody un peu de répit, même si c’est temporaire ; c’est approximativement ce que lui offre cet épisode pour boucler les intrigues superficielles qui ont été développées.

Après Karen, c’est au tour de Becca. L’adolescente est toujours à l’ouest et elle semble se refuser à réfléchir. Les scènes entre la fille et son père fonctionnent toujours, avant tout grâce à Hank qui trouve plus une raison d’être quand il est face à Tyler. Les évènements sur le tournage de Santa Monica Cop ont sûrement aidé le jeune homme à y voir un peu plus clair et accepter les paroles de Moody, qu’il délivre avec calme et respect.

Forcément, Samurai Apocalypse fait des siennes pour le final, histoire de clôturer une histoire qui n’aura rien apporté de mémorable. Les excès fonctionnent à peine, si ce n’est peut-être pour le « sauvetage » de Charlie, prêt à se sacrifier pour son ami, et fait dans le pur esprit d’un mauvais film – sur le plateau d’un navet en devenir ! Entre deux moments de folie, Marcy réussit à annoncer la fin de son mariage. Il n’y a même pas la volonté de tenter d’exploiter la question, il s’agit juste question d’y mettre un terme aussi rapidement (ou presque) qu’à celui de Karen et Richard.

Que nous reste-t-il alors ? Une scène finale avec le retour d’une ex de Hank, au comportement douteux au point qu’on ne sait pas comment l’écrivain fait pour ne pas réaliser que c’est louche. On termine sur une fin qui ne provoque pas grand-chose, arrivant trop sur le tard pour avoir un effet après un épisode qui a simplement enchainé les scènes pour conclure les développements de la saison.

La construction narrative permet au moins à Californication de tout boucler et de pouvoir ainsi s’extirper de là où elle s’est enfoncée cette année pour, on ne peut que l’espérer, se relever la saison prochaine.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link