Californication – Here I Go Again (5.07)

Hank évite à Karen de rencontrer Richard qui a passé la soirée avec la strip-teaseuse Holly. Après s’être fait viré par Marcy, Lizzie se rend chez Charlie pour lui demander son aide.

Après une petite excursion dans le passé avec le précédent épisode, Californication revient à un présent plus agité avec une Karen qui doit faire face aux problèmes d’alcool de Richard alors que ce dernier a passé la nuit avec une strip-teaseuse. L’un comme l’autre se tourne vers Hank, qui va tout faire pour protéger leur mariage au détriment de son propre bonheur.

Here I Go Again nous offre d’ailleurs un Moody presque altruiste qui n’abuse d’aucune situation, fait tout ce qui est noble, pour au final en payer violemment le prix quand Becca vide son sac. Ironie : c’est Tyler, le petit ami, qui semble être le seul à comprendre tout ce qui se passe. Jusque-là une pure caricature, le jeune homme en deux scènes réussies enfin à réellement justifier pourquoi il nous a été présenté comme une sorte de jeune Hank. Ce n’est pas grand-chose, mais en tentant rapidement de prendre la défense de Moody au dos du mur pour protéger Richard, il en devient quasi instantanément sympathique.

Avant d’en arriver là, l’écrivain a donc fait la connaissance de Holly, la strip-teaseuse vulgaire avec qui Richard a passé la nuit et qui est interprétée par Drea De Matteo. Sans surprise, Holly est tout sauf raisonnable et sortable. Chez Karen, avec un Richard couché, Holly n’est pas à sa place, mais au fond, elle ne le sait pas. Provocante et provocatrice, elle se transforme en simple outil narratif pour mener à la scène finale et à Becca qui vide son sac. Rien ne met plus Hank dans le désarroi que les reproches de sa fille. Il est un peu dommage que la série ne puisse développer les ressentiments de l’adolescente dans un contexte plus propice et qui éviterait de la rendre exécrable. Cette saison n’est certainement pas celle de Becca sur ce plan-là.

Pendant ce temps-là, Charlie et sa baby-sitter passent à l’acte. Rien de surprenant à voir la série emprunter cette voie, c’était même plutôt prévisible depuis les débuts ; il est par contre dommage que pour y parvenir, Lizzie semble s’être transformée en une énième jeune femme psychologiquement un peu trop instable. On reste dans quelque chose de raisonnable, surtout quand on songe qu’on est avec Runkle, mais la situation n’est pas très bien amenée. Par contre, les deux versions de la scène de la piscine sont elles bien pensées !

Avec Here I Go Again, Californication nous entraine à sa façon dans les problèmes de Karen et Richard en mettant Hank au beau milieu. Le résultat n’est pas très convaincant, la plupart des membres de la maison se devant d’être aveugles, stupides ou de volontairement fermer les yeux pour que cela fonctionne – ce qui n’aide certainement pas à crédibiliser la situation.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link