La libido de ce cher Hank va le mettre dans une situtaion très embarrassante vis à vis du petit ami de sa fille…

Après un épisode assez moyen la semaine dernière, on était en droit d’attendre un niveau plus élevé pour celui-ci, mais malheureusemnt il va encore falloir attendre un peu, car il ne se passe pas grand chose d’excitant dans le petit monde sulfureux d’Hank Moody.

Karen fait du Karen, Mia du Mia (c’est à dire se contente de s’exhiber en petite tenue), Lew du Lew, et Hank du Moody, ajoutant au passage une nouvelle conquête à sa collection d’écrivain tombeur de ces dames. Cette fois, c’est la prof d’anglais de Becca qui succombe aux charmes de l’homme en noir. Mais ça on le voit venir dès la scène entre Karen, Hank et elle. Et comme les scénaristes sont partis se faire bronzer sous le soleil Californien, ils ont décidé de faire d’une pierre deux coups, en faisant de la professeur, la maman de Damien, le petit ami de Becca. Ce dernier va très mal prendre, et on le comprend, le fait que le père de sa girlfriend couche avec sa mère, tout comme notre petite gothique mal dans sa peau qui elle, va logiquement en vouloir à mort à son obsédé de géniteur. Mais comme Hank aime sa fille plus que tout, il va tout arranger et tout finira bien, avec au passage un petit hommage à Kurt Cobain.

De son côté Charlie, que l’on découvre amateur de Sex Shop, constate que l’addiction de Marcy à la cocaïne est bien plus forte qu’il ne le pensait, et décide de prendre les choses en mains en prenant une décision importante la concernant, mais aussi pour l’avenir de leur couple. Mais auparavant il aura une nouvelle fois pris sous son aile cette pauvre Daisy, cette fois, persécutée par son ancien manager. Rien de bien transcendant au final, dans cette partie d’épisode.

Et à part ça , Hank réussit enfin à obtenir un tête à tête avec l’ex grand amour de ce cher Lew Ashby, interprétée par Madchen Amick. Comme quoi tout arrive à qui sait attendre. En espérant que cette intrigue se développe un peu plus rapidement, vu qu’elle fait du sur place depuis quelques temps déjà.

Un épisode de transition donc, avant d’entamer la dernière ligne droite, qui on le souhaite vraiment sera plus intéressante que ces derniers épisodes. Ce qui peut être le cas, au vue de la bande annonce du prochain.

avatarUn article de .
1 commentaire