Californication – Raw (5.08)

Becca pousse son père à lire le scénario de Tyler et il est alors forcé d’admettre que le petit ami de sa fille possède un certain talent, même s’il est dérangé par l’aspect autobiographique de l’œuvre. Charlie rend visite à Lizzie alors qu’elle garde son fils chez Stu et Marcy.

Après avoir suffisamment répété que Tyler n’était autre qu’un Hank Moody plus jeune, Raw vient enfoncer le clou pour le romancier qui se retrouve à lire le scénario du jeune homme.

Avec un Moody sans direction affirmée dans cette saison, la série embrasse cette idée à fond, voyant sûrement là l’opportunité de faire encore plus de parallèles grossiers entre Hank/Karen et Tyler/Becca – comme s’il n’y en avait pas déjà eu assez de fait.

Forcément, Tyler sait écrire, il le fait et, comme viendra le signaler la conclusion de l’épisode, il n’est autre que le nouveau Hank Moody. Sait-on jamais qu’en cours de route nous avons oublié que c’était de cela qu’il était question.

Malgré tout, depuis le précédent épisode, Tyler fait preuve d’une certaine maturité et de modestie, ce qui sert beaucoup le jeune homme. Ainsi, si sa présence au sein de Raw est limitée, ces échanges avec Hank sont bien mieux écrits que tous ceux que l’écrivain a avec les mères du petit ami de Becca.

Tyler s’est donc doucement immiscé dans la vie du romancier et semble destiné à prendre sa place approximativement dans tous les domaines, que ce soit dans le cœur de sa fille ou bien dans le milieu artistique. Si pour le second point, la saison nous l’a déjà dit multiples fois, le premier pourrait peut-être bousculer Hank à un niveau qui a été rarement abordé dans la série.  Peut-être y a-t-il donc quelque chose à retirer de la direction dans laquelle le show s’engage, même si c’est assez abstrait à ce stade.

Du côté de Charlie et Lizzie, l’épisode nous montre donc que la baby-sitter cherche plus ou moins a exploité Runkle ; pour le coup, l’avenir pour ces deux-là ne parait pas promettre d’aller au-delà de cette saison 5, mais la jeune femme est avant tout là pour remettre l’agent sur la bonne route et à sa façon, elle y est parvenue. Bien entendu, avec leurs ébats qui se déroulent chez Stu et Marcy, l’épisode plonge là dans les excès propres de la série.

Avec cet épisode, Californication semble vouloir soulever quelques problématiques vis-à-vis de Hank et jeter un nouveau regard sur l’état existentiel du romancier en venant lui mettre dans les pattes une version plus jeune de lui-même. Même si ce n’est pas amené avec la plus grande des finesses, la série pourrait peut-être grâce à cela trouver de nouvelles choses à dire – ou en tout cas, de quoi alimenter sa fin de saison.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link