Hank et Karen reçoivent leurs amis à dîner, et bien entendu, tout ne va pas se passer comme prévu…

Après une demande en mariage très romantique de ce cher Hank à sa bien aimée, (l’exaspérante) Karen, notre petit couple reformé s’apprête à recevoir toute la bande d’allumés qui gravitent autours d’eux, sous le regard d’une Mia qui apprécie que très moyennement leurs démonstrations d’amour.

Et honnêtement cette soirée commence plutôt bien avec la première confrontation entre Hank et Damien, le petit copain de Becca, avec en arrière plan le couple Charlie/Marcy dans une sorte de prélude sexuel des plus délirant. Puis l’arrivée des autres invités confirme que ce « dîner entre amis » risque très vite de dégénérer, rien qu’en regardant ce qu’il y a au menu niveau casting.

Ce qui s’avère exact avec en amuse bouche le show d’un Charlie totalement déchainé, et d’un Moody très paternaliste. Le plat de résistance ensuite n’est pas désagréable non plus, avec l’histoire de la grossesse de Sonja. Alors certes, c’est plus que téléphoné, mais la perversité de Mia pour gâcher la vie de Hank et Karen est assez amusante à regarder et peut amener de bonne chose par la suite. Sinon en digestif l’allergie d’Ashby au sushi n’est juste là que pour proposer une dernière scène loufoque avec Charlie, certes sympathique mais pas franchement très utile. C’est plutôt le dessert qui finalement se révèle assez fade, avec encore une enième remise en question de (l’insupportable) Karen, qui comme on s’y attendait ne peux accepter la demande en mariage de son écrivain dévergondé, qui bien évidemment ne le prend pas très bien…

L’idée de la soirée qui dégénère fait penser sur pas mal de points au second épisode de la Saison 1, même si cette fois tout se termine de façon moins trash. L’épisode dans son ensemble est bien meilleur que les trois précédents, et laisse à penser que la série va retrouver dès la semaine prochaine les mêmes saveurs que l’année passée.

On croise les doigts…

avatarUn article de .
0 commentaire