Californication – The Unforgiven (6.01)

Califronication - The Unforgiven (6.01)

Hank se réveille à l’hôpital après une overdose pour découvrir que son ex Carrie ne va pas s’en sortir, au contraire de lui. L’écrivain ne parvient pas à surmonter cette tragédie et se plonge dans l’alcool alors que Charlie rencontre un rockeur pour l’adaptation du premier roman de Hank en pièce musicale pour Broadway.

Dès que l’on pense que Karen et Hank vont potentiellement retourner à une relation fonctionnelle, Tom Kapinos met de nouveaux obstacles sur leur route. Leur dernier en date se nommait Carrie, incarnait par Natalie Zea, qui droguait l’écrivain dans le final de la saison 5.

La saison  6 de Californication reprend quelques jours plus tard, alors que Moody se réveille à l’hôpital. Il ne va pas ressortir indemne de cette expérience, avant tout car Carrie a perdu la vie.

Si le twist autour de Carrie semblait sortir plus ou moins de nulle part, cette reprise tend à renforcer ce sentiment vu la difficulté que rencontre Kapinos à articuler ses idées. Les effets de mise en scène ne peuvent certainement pas compenser pour une mauvaise gestion du temps et une incapacité à décider sur quel ton l’épisode doit se dérouler.

Il faut aussi dire que Hank est loin d’être animée par le brin de folie qui habite ceux qui l’entourent. Il est, au contraire, au plus bas, et il y avait sûrement quelque chose à dire sur la détresse psychologique du personnage qui a pris l’habitude de garder la tête hors de l’eau mais que l’on sait naturellement dépressif. Pour le coup, si sa façon de plonger dans l’alcool parait en accord avec le récent traumatisme, il trouve difficilement sa place auprès d’un rockeur excessif ou de Charlie et Marcy, au ton toujours cru et à l’énergie assez débordante.

Difficile alors de ne pas, une nouvelle fois, regretter le jeu plus que limité de Madeleine Martin, surtout quand les scènes avec Becca étaient les seules qui pouvaient décemment jouer sur la corde émotionnelle. Cela est régulièrement problématique dans la série, mais autant dire que, dans une reprise en demi-teinte, c’est dommageable, car la relation entre Hank et sa fille est souvent ce qui aide à apporter une touche de sensibilité. Karen est trop en retrait pour faire quoi que ce soit de pertinent ; les rôles entre eux se sont inversés, cependant le point de vue de Hank prédomine au moment même où il ne sait plus s’il va pouvoir se sortir du trou dans lequel il est.

On retrouve donc Californication avec ses excès, mais cela ne fait plus franchement effet depuis quelque temps. En tout cas, cet épisode tente d’accomplir plus qu’il ne le devrait, déjà à la recherche d’une routine alors que Hank Moody doit se reconstruire. On peut toujours au moins compter sur David Duchovny pour réussir à rendre l’écrivain aussi touchant qu’écorché vif et étrangement à sa place même quand il ne devrait pas vraiment l’être.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link