Castle : New York Tales (6.04 à 6.10)

30 Déc 2013 à 9:00

Castle Saison 6

Après s’être fait viré, Beckett reste à New York où elle recouvrera son travail après une prise d’otage au sein de laquelle Castle aura joué un rôle important. Le duo reprend alors du service, se trouvant à faire face à un homme prétendant venir du futur, enquêtant sur la mort d’une jeune femme à la recherche d’un trésor, voyant un fantôme du passé ressurgir ou encore devant prendre soin d’un bébé retrouvé sur une scène de crime. Si ce n’était pas assez, Castle n’arrive pas à accepter Pie, le petit ami d’Alexis.

Après avoir délocalisée Castle à Washington D.C. durant les premiers épisodes de la saison 6, les choses reviennent à la normale pour la suite. Beckett ne tardera pas à retrouver ses fonctions à la police de New York à l’aide d’une pirouette scénaristique facile, mais tout de même bien gérée grâce à une prise d’otage où Castle jouera les négociateurs.

Il s’agit avant tout avec Number One Fan (6.04) de régler les derniers détails avant de retourner aux routines scénaristiques. Pour autant, après une saison 5 qui fut très axée sur des intrigues policières liées au média télévisé, cette première mi-saison se révèle rafraichissante avec des enquêtes plutôt bien ficelées dans leur registre.

Time Will Tell (6.05) nous introduit ainsi à un potentiel suspect incarné par Joshua Gomez qui prétend venir du futur. Si par le passé, Castle a souvent laissé l’explication la plus rationnelle prendre au final le dessus, dans le cas présent, le doute sur la vérité sera maintenu jusqu’à la fin, rendant l’épisode encore plus mémorable. Les allusions au futur du couple phare de la série sont aussi parfaitement intégrées et s’inscrivent dans l’évolution générale d’une relation qui fonctionne à merveille au sein de ces épisodes.

Castle et Beckett forment donc un tandem qui est aussi efficace dans la vie professionnelle que privée ; même le bébé de The Good, the Bad and the Baby (6.10) ne viendra pas mettre cela en péril, les scénaristes réussissant à soulever ainsi une nouvelle fois la question familiale sans jouer la carte du drama gratuit. Au contraire, notre duo de choc n’a jamais semblé plus solide que depuis qu’ils se dirigent vers leur mariage. C’est un véritable plaisir de les voir échanger, que ce soit sur l’endroit où passer la lune de miel ou le fait qu’il faudrait peut-être poser une date de mariage.

Si le couple file le parfait amour, parvenant même à gérer le problème du lion dans la chambre de Castle au sein de A Murder is Forever (6.08), il n’en est pas de même avec Alexis et son père. Cette relation père-fille souvent présentée comme quasi parfaite va connaitre une légère épreuve avec Pie, le petit ami, introduit avant tout comme un gag, mais qui ne disparaitra pas, au grand dam de l’écrivain. Si aucune dynamique familiale ne peut continuellement être harmonieuse, les scénaristes ne réussissent pas vraiment ici à utiliser cette situation pleinement. Get a Clue (6.06) entraine ainsi le conflit à un autre niveau, en parallèle d’une affaire de chasse au trésor inspiré par Benjamin Gates qui est, à l’image de l’épisode, moyennement efficace.  Là où Alexis aurait dû profiter de ce conflit pour s’émanciper, se démarquer, s’amuser, la jeune femme reste fidèle à elle-même et rend cette petite crise un peu trop ennuyeuse. Sans se donner la peine de légitimer le couple qu’elle forme avec Pie, il n’en ressort alors qu’un procédé scénaristique pour rendre la vie temporairement compliquée pour Castle avant que le père et la fille ne prennent la route dans Like Father, Like Daughter (6.07). Cet épisode servira à remettre les relations familiales à plat et à aussi affirmer la place de Beckett auprès d’Alexis.

Enfin, si tout ceci est traité avec sérieux, c’est surtout avec Disciple (6.09) que le show fait monter la pression au sein d’un épisode qui annonce le retour d’un tueur en série que tout le monde pensait mort sauf Castle. L’épisode ne fonctionne malheureusement qu’à moitié, les scénaristes n’excellant pas à créer les ambiances oppressantes, qui sont souvent trop calculées, malgré un début inspiré par Vertigo – et qui a de quoi faire frémir. Le fait est qu’il est facilement aisé de deviner où cela doit nous mener et si l’histoire possède quelques bons twists, il ne s’agissait que de mettre au courant Beckett que le tueur était bel et bien dehors.

Au final, cette première mi-saison de Castle se révèle majoritairement réussie, avec des investigations divertissantes et un couple principal qui l’est tout autant. La petite crise familiale avec Alexis n’aura pas été très probante et Martha sera plutôt absente au final, tandis que Ryan, Esposito et Captain Gates sont des renforts toujours solides. Les scénaristes réussissent en tout cas ici à délivrer des épisodes qui exploitent les ingrédients de la série avec succès, rendant ainsi cette fournée particulièrement sympathique à regarder.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link