Castle – An Embarrassment Of Bitches (4.13)

24 Jan 2012 à 21:51

Après une compétition canine, le roi de l’élevage de chiens est retrouvé mort. Kate et Rick font vite le lien avec une jeune star de la télé-réalité, Kay Cappucio qui avait employé les services de la victime et a été filmée s’enfuyant à l’heure du crime.

Qu’y a-t-il de plus drôle et ridicule qu’un concours de beauté entre chiens avec ses juges concentrés, ses maîtres et maîtresses stressés et ses pauvres bêtes shampouinées, parfumées et coiffées comme dans une foire ? C’est dans ce contexte déjà fort amusant que prend place cet épisode qui fait franchement rire du début à la fin.

Le roi du concours canin est mort. Vive le roi ! Place aux bouffonneries, encore que celles-ci sont d’une certaine finesse. Pour l’occasion, on remerciera les auteurs et le responsable du casting. Les premiers nous gratifient de personnages secondaires particulièrement savoureux à l’image de cette starlette de TV réalité terriblement superficielle avec son affreux roquet, ou encore la psy pour chiens qui n’hésite pas à se mettre à quatre pattes pour « lire » les sentiments de ses patients. Le génie de l’épisode est aussi de nous fournir des interprètes aux petits oignons qui n’avaient pas vraiment la tête de l’emploi.

Entre ainsi en scène Hilarie Burton, ex Peyton de One Tree Hill, (très joliment) reconvertie depuis dans White Collar. Dès son arrivée, c’est un festival. Elle met Esposito en émoi, elle agace Beckett, elle s’incrimine toute seule et, petit à petit, l’emmerdeuse se transforme en pauvre petite créature esseulée qui comprend fort bien que sa vie est d’un ennui mortel. C’est tellement bien joué par Burton qu’on n’aurait envie de lui filer un rôle récurrent sur le champ !

Coté guest stars, l’épisode est une manne importante puisque le beau Justin Hartley (Oliver Queen/ Green Arrow dans Smallville) est aussi de la partie, ainsi que Nana Visitor, inoubliable Kira Nerys de Star Trek : Deep Space Nine. Les plus attentifs repèreront aussi Scott Lowell, le Ted de Queer as Folk US, très amaigri depuis sa récente apparition dans Bones.

Et l’enquête dans tout cela, me direz-vous ? Elle aussi est franchement sympathique et entrecoupée d’un moment savoureux, lorsque Beckett et Castle se partagent la garde du chien de la victime. Ces deux-là font décidément tout à l’envers ! D’ailleurs la métaphore du chien à la place de l’enfant est accompagné d’un second message aussi clair que furtif quand Royal fait ami-ami avec Lolita, la chienne de Kay. Deux protagonistes qui se tournent autour, s’aboient dessus et finissent par s’aimer, ça ne rappelle rien à personne ?

Frais, léger et hilarant, An Embarrassment Of Bitches est une détente absolue pour le spectateur qui n’est pas habitué à un ton aussi badin. C’est l’occasion pour chacun des personnages, à commencer par Kate, de lâcher un peu de leste et de travailler dans la bonne humeur. On adhère !

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires