Castle – Cops & Robbers (4.07)

2 Nov 2011 à 21:09

Castle et Martha sont retenus en otage dans une banque alors que l’écrivain se trouvait au téléphone avec Beckett. Alors qu’elle s’improvise négociatrice avec le leader des braqueurs, Rick comprend qu’il n’a pas affaire à une prise d’otage typique.

A l’image du voyage dans le temps pour une série fantastique, la prise d’otage est une situation qui revient souvent dans les drama et en particulier dans les cop shows.

Il faut dire qu’il s’agit d’une très efficace pirouette scénaristique qui, à condition d’être bien écrite, permet de rehausser l’intérêt dramatique, resserrer les liens amicaux ou amoureux et révéler le pire ou le meilleur chez les personnages. Castle a sagement attendu d’en être à sa quatrième saison pour s’aventurer sur le terrain et on l’en remercie, car l’épisode répond à (presque) toutes nos attentes.

Changement complet dans l’univers de la série à commencer par l’unité de lieu. Bye bye le commissariat, bonjour le sol de la banque pour Martha et Rick, le camion du SWAT pour Kate et le pavé pour Alexis. Notons que les auteurs ont apparemment jugé, depuis quelques épisodes, que Stana Katic était trop sexy et semblent lui avoir imposé les cheveux attachés version « pas lavés depuis 4 jours ». Ça fait plus pro !

De fait, si Kate apparaît quelque peu paumée, parachutée qu’elle est dans un rôle de négociatrice patiente à mille lieues de son caractère de fonceuse, Rick se la joue as de la débrouille. Et que je t’envoie un message en morse grâce à la réverbération du bracelet de Martha, et que je te glisse un petit mot en pleine intervention médicale, l’écrivain n’a peur de rien. Comme à son habitude, Nathan Fillion joue parfaitement sa partition merveilleusement accompagné par Susan Sullivan.

La structure de l’épisode a aussi de quoi surprendre. Alors que l’on pouvait s’attendre à ce que le huis clos se poursuive et monte en intensité, la prise d’otage trouve une issue rapide vingt minutes avant la fin de l’épisode afin que nos personnages reprennent l’enquête. Et c’est là que le bât blesse légèrement. Certes, je ne nie pas que la shipper en moi a fait des bons de joie en voyant le sourire béat de Beckett découvrant que Castle est vivant, mais la version « responsable de cette critique » a quand même trouvé le procédé un peu niais.

La fin de la prise d’otages permet donc à notre fine équipe de retrouver son équilibre et de clore le chapitre d’une enquête alambiquée plutôt bien écrite. À l’exception d’Alexis, qui clôt définitivement sa relation avec Ashley (mais on s’en fout !), l’épisode met un point d’honneur à finir sur une happy end bienvenue et… rare. Il y a bien longtemps que tout ce petit monde ne s’était pas retrouvé en famille.

Cops & Robbers s’impose comme un épisode bien pensé qui pourra surprendre les plus assidus de la formule Castle. Une dilettante des plus agréables qui ne tient pourtant pas toutes ses promesses. Mais on lui en veut à peine !

Tags : Castle Dean Norris moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires