Castle – Eye of the Beholder (4.05)

19 Oct 2011 à 21:30

Le dossier de la semaine amène Kate et Rick à enquêter sur la disparition d’une œuvre d’art à 50 millions et sur le meurtre du directeur du musée qui devait la conserver. Le capitaine Gates met dans les pattes de Beckett une belle spécialiste en vol qui ne laisse pas Castle indifférent.

La vie des héros de série est parfois pleine de merveilleuses (non) coïncidences ! Prenez ce charmant écrivain à succès dont la folle de mère décide qu’il est temps pour lui d’arrêter d’attendre sa partenaire et de se remettre en selle sentimentalement parlant. Et voilà que débarque dans son enquête une magnifique blonde, Serena (c’est un prénom de blonde apparemment !) qui le fascine et qui semble lui rendre la pareille.

Le décor et la situation sont plantés, l’épisode sera placé sous le signe de la savoureuse jalousie de Kate à l’égard de cette monte-en-l’air de chic et de charmes, bien dans ses escarpins et, qui plus est, particulièrement douée dans son boulot. Le rôle est d’ailleurs parfaitement campé par une Kristin Lehman (The Killing US) rayonnante en robe bleue, rouge ou noire, sympathique et terriblement fine dans son analyse des comportements humains – voir sa façon de comprendre que Castle est la chasse gardée de Beckett !

Parce que, soyons honnêtes, Castle comme Serena n’ont rien à se reprocher. Ce sont deux adultes consentants qui se plaisent. Pour le coup, c’est Kate qui passerait pour l’enquiquineuse de service même si on comprend aisément son trouble. C’est elle qui n’arrive pas à avouer à son psy – et en premier lieu à elle-même – les sentiments qu’elle a pour son partenaire. C’est encore elle qui ne lui dit pas qu’elle se souvient de sa déclaration d’amour. Comme toujours chez cette bonne fille qui sait reconnaître ses erreurs, elle fait amende honorable.

De fait, Eye of the Beholder donne lieu à un certain nombre de scènes particulièrement amusantes – sans oublier les fameux échanges de regards habituels dans la série qui valent toutes les conversations du monde. Il ne faut pas rater le comportement tout penaud de Castle après qu’il ait embrassé Serena pour l’empêcher de pénétrer dans la chambre que Kate et Esposito sont en train de fouiller. Et sa façon toute gestuelle de vouloir étrangler la flic qui fait preuve d’une mauvaise foi impressionnante en se montrant outrée par ce baiser au point d’en ordonner la fin. De leur côté, Ryan et Esposito assistent, hilares, à tout ce cirque et jouent comme souvent notre rôle.

Outre sa légèreté ambiante et son aspect résolument shipper, ce cinquième épisode possède aussi un large panel de guest stars avec Jessica Tuck de True Blood, James Read (North and South) et Jessica Lundy (Party of Five). Pour l’occasion, on se passe de la présence d’Alexis et de Lani ce qui n’est pas un mal.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires