Castle – Headhunters (4.21)

17 Avr 2012 à 21:22

Beckett étant occupée par un procès et Castle lui faisant toujours plus ou moins la tête sans vraiment l’avouer, celui-ci part en quête d’une nouvelle inspiration en la personne de l’inspecteur Slaughter, une tête brûlée pour qui tous les coups sont bons pour obtenir des aveux. Castle est galvanisé par son nouveau « partenaire » alors qu’Alexis reçoit des réponses positives venant des universités.

La réunion Firefly tant attendue par les fans est arrivée pour Castle ! Adam Baldwin alias Jayne et Nathan Fillion aka Malcolm Reynolds se retrouvent finalement sur le petit écran après une franche camaraderie devant la caméra de Joss Whedon et dans tous les événements pour geeks, style Comic Con.

On pourrait penser que ces retrouvailles tombent à point nommé tant il parait impératif pour les auteurs de « meubler » la série jusqu’à un final de saison qui verra l’explication aussi redoutée qu’attendue entre Castle et Beckett qui sont depuis trois épisodes en mode « on boude ». Enfin, lui boude à sa manière et elle ne comprend rien, comme on l’avait déjà compris dans le précédent épisode. Et puisque Lanie ne lui a, apparemment, pas apporté de solutions suffisamment claires, Kate s’en va discuter avec son bon psychiatre qui lui dit… exactement la même chose que la légiste.

En attendant, Rick fait sa crise de la quarantaine en frimant avec son nouveau pote flic et s’amuse tellement au début que c’est à se demander si, au fil des ans, le pauvre chou n’a pas été émasculé par Beckett qui l’empêche de se défendre, de foncer dans le tas et de risquer sa vie ! Bouhou !

Preuve est ici encore faite que les scénaristes négocient terriblement mal le virage, pourtant ô combien important, que prend la relation Kate/Rick. Toutes les réunions « d’anciens combattants » et autres guest stars ne sauront combler ce trou béant. Faut-il rappeler qu’il ne reste que deux épisodes à cette saison 4 ?

Bien sûr, s’il est plaisant de voir Castle faire le cake et de revenir limite en rampant auprès de sa partenaire qui a tôt fait de remettre à sa place ce malotru de Slaughter et de joliment intimider un criminel, il est surtout dommage de gâcher un beau potentiel, engrangé durement au fil des saisons dernières.

Épisode bouche-trou en forme d’hommage aux fans de Firefly, Headhunters recule pour, espérons-le, mieux sauter dans trois semaines. Fingers crossed.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link