Castle – Heartbeak Hotel (4.08)

10 Nov 2011 à 0:00

Le co-gérant d’un casino d’Atlantic City est retrouvé assassiné à New York. Alors que Kate et le Capitaine Gates font équipe dans la Big Apple pour des recherches, Ryan, Esposito et Castle partent enquêter dans la petite cité du jeu. Pour se remettre de sa rupture avec Ashley, Alexis organise une fête à l’appartement.

Il est à souhaiter pour le bien de l’acteur et de la série de manière générale que Nathan Fillion regarde cet épisode de Castle. Il y comprendra peut-être qu’il est franchement très urgent de faire un peu de sport ou de diminuer sur les hot-dogs au fromage que Rick propose à Alexis pour lui remonter le moral. Parce que quand en sosie d’Elvis, on ressemble davantage à la version vieillissante qu’au fringuant jeune premier, il est temps d’agir !

Un peu comme la semaine dernière, cet épisode rompt quelque peu avec sa formule traditionnelle en séparant le duo de héros. Les garçons vont se la jouer Very Bad Trip à Atlantic City pendant que les filles travaillent sagement à New York. L’occasion est donnée à Ryan, Esposito et Castle d’évoquer le mariage à venir du premier et de cabotiner à mort en sosies du King, sans oublier que libérer de la « contrainte féminine » que peut parfois représenter Beckett, ils se font une vraie virée entre mecs.

D’un autre côté, cette scission de l’équipe permet au personnage de Penny Johnson Jerald de prendre davantage de place. Elle n’est plus seulement la très désagréable capitaine qui donne un ordre et re-claque la porte de son bureau, elle fait ici pratiquement équipe avec Kate, l’aidant dans ses recherches tout en montrant un véritable intérêt pour cette collaboration. Et le fait est qu’elle semble même comprendre le besoin qui est celui de son inspectrice d’avoir Castle dans les parages.

Parce que, mine de rien, notre Beckett, c’est qu’elle tirerait presque la tronche en voyant son écrivain adoré lui préférer Atlantic City en début d’épisode ! Et de faire remarquer en court de route à Gates que « ben là, on est dans l’impasse et d’habitude, on en sort grâce à Castle, Madame la Chef, je dis ça, je ne dis rien ! ». Du coup, la belle Stana traîne un visage tout triste pendant tout l’épisode. Bonne nouvelle, elle a toutefois décidé de se laver les cheveux, de se maquiller et de se recoiffer !

Force est de constater que l’affaire en elle-même n’a que très peu d’intérêt et ne révèle son potentiel – lui aussi finalement assez limité – que dans les scènes d’interactions entre les personnages principaux. Seule, Alexis évolue de son côté et manque de justesse de piquer notre curiosité en décidant de faire sa rebelle qui fait une fête pendant que Mamy est en thalasso et Papa au boulot. Même là, cette fille est ennuyeuse, ne s’offrant même pas une cuite digne de ce nom comme son auguste père.

En résumé, Castle nous offre un épisode prompt à mettre en avant des associations peu ou pas étudiées auparavant. Heartbeak Hotel remplit son contrat, mais malheureusement avec trop peu de panache.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires