Castle : Mystère à Montréal (Montreal – 7.02)

7 Oct 2014 à 17:27

Castle : Mystère à Montréal (Montreal - 7.02)

Castle et Beckett enquêtent sur la mort du P.D.G. d’une compagnie de jouets décédé dans des conditions étranges. De son côté, l’écrivain tente de résoudre le mystère de sa disparition.

Une chose est certaine : la résolution du mystère de la disparition de Richard s’étendra sur beaucoup plus que seulement quelques épisodes. Les scénaristes s’embarquent ainsi définitivement sur un arc mythologique au long cours, ce qui n’est pas pour déplaire.

Montreal suit donc Castle dans sa recherche de réponses quant à ce qui lui est arrivé. Pris en embuscade par une reporter bien décidée à obtenir un scoop, il doit ainsi faire face à ce que l’opinion publique pourrait bien penser. Bien décidé à prouver son innocence ainsi que son honnêteté, il va alors lancer un appel pour des indices, avec une récompense à la clef. Évidemment, cela va déplaire au capitaine Gates, ce qui donne lieu à une scène très drôle entre les deux personnages.

La recherche d’informations va alors partir dans tous les sens au gré des indices plus ou moins loufoques donnés et ne va finalement pas rencontrer le succès escompté. L’écriture d’Andrew W. Marlowe se ressent au niveau du scénario. Tout est bien calibré dans l’avancée de l’intrigue et il s’en dégage même un petit suspense, notamment dans la scène de la banque. Un bon point de cet épisode est d’avoir davantage impliqué Alexis. Son personnage ayant été trop souvent cantonné à un simple rôle de fille de, il est rafraîchissant de la voir à nouveau sur le devant de la scène.

De manière générale, c’est Castle qui mène l’enquête, de laquelle ressort d’ailleurs un sentiment d’inachevé. Comme souvent l’écrivain s’en sortira sans dommage, obtenant même deux révélations par le faux Henry Jenkins. Si l’une des révélations est logique et attendue, la deuxième est plus surprenante, portant sur l’enfance de Rick, un sujet qui n’avait presque jamais été abordé jusqu’à présent. Néanmoins, Castle (tout comme son personnage principal) fonctionne mieux lorsqu’il est entouré. En outre, avec toutes les mésaventures qu’il a déjà connues par le passé en jouant les têtes brûlées, il est assez énervant de le voir à nouveau se jeter à corps perdu dans ses recherches, ignorant alors Kate. Cette dernière est dès lors très en retrait dans cet épisode et c’est dommage de ne pas capitaliser sur le jeu d’actrice de Stana Katic, très en forme depuis la reprise de Castle.

Cependant, la disparition de Castle n’a pas que causé du mal. Lanie et Esposito sont à nouveau en couple (je dois avouer que j’ai arrêté de compter le nombre de fois où ils se sont séparés puis remis ensemble), et la nouvelle sonnerie du détective est absolument hilarante. Martha de son côté possède également un nouveau petit ami et on ne peut qu’espérer que les personnages secondaires obtiennent davantage de temps d’écran cette année.

Montreal ne se concentre toutefois pas uniquement sur le fil rouge. Rick revient à la NYPD et les scénaristes exploitent son côté « adulescent » pour une affaire portant sur la mort du président d’une entreprise de jouets. Il en ressort une enquête sympathique remplie d’humour – Nathan Fillion étant le maître de la comédie physique – et qui se révèle même être plus fouillée que ce qu’il y parait.

Alors certes, on assiste à du Castle extrêmement classique. Néanmoins, les développements et comportements des personnages sont beaucoup plus cohérents que dans l’épisode précédent et on peut espérer que tout cela continue.

Le plus gros défaut de cet épisode restera la scène finale, comme ce fut déjà le cas dans Driven (7.01). Le mariage est reporté à dans un mois et, si la raison peut sembler logique aux yeux de Beckett, le spectateur se sent comme Castle, frustré de ne pas pouvoir commencer une vie à deux. Au vu de l’importance accordée aux préparatifs l’année dernière, il est de plus difficile de ne pas se sentir floué par les constants reports, surtout que l’équipe créative semble tourner en rond à ce niveau-là.

Castle revient donc avec un épisode plus classique, dévoilant tout de même quelques pistes d’approfondissements pour plusieurs personnages et situations. L’intrigue principale se voit renforcée et il n’y a plus qu’à espérer que le mystère, tout aussi intéressant qu’il soit, n’étouffe pas le show tel que l’ont fait – et continuent de le faire – les préparatifs du mariage.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link