Castle – Once upon a crime (4.17)

Deux jeunes femmes sont retrouvées assassinées dans Central Park, l’une habillée en Petit Chaperon Rouge et l’autre en Blanche Neige. L’équipe parvient à remonter la piste d’une troisième jeune femme visée par le serial-Killer. Martha monte un one-woman-show dans le salon de son fils ce qui n’est pas du goût de ce dernier.

Vous n’avez pas eu votre dose de Once Upon a Time cette semaine à cause des Oscars et vous êtes en manque ? Pas de panique, Castle arrive à la rescousse avec cet épisode qui rend hommage aux contes de fées, lesquels, soyons honnêtes, tiennent plus du cauchemar. Mais comme le souligne ici Beckett, ils sont nécessaires, car ils apportent leur lot de happy-end.

Avec Once Upon a Crime, la série fait encore la preuve que les scénaristes et les directeurs de casting ne se rencardent pas entre eux. Combien de fois faudra-t-il leur répéter qu’il ne faut pas engager des guest stars et les mettre de côté pendant une bonne partie de l’épisode ? Dans un show policier, il est évident que ça sent le coupable à plein nez.

Encore que cette semaine, on a le choix entre trois guest stars de choix : Meghan Markle, la jolie auxiliaire juridique de Suits, Sarah Jane Morris, Julia de Brothers & Sisters et Taylor Kinney, actuellement petit ami de Lady Gaga et autrefois sauveteur sexy dans Trauma. Alors, qui c’est qui a fait le coup ? Vous n’espérez tout de même qu’on vous le dise !

Cet épisode est tout ce qu’il y a de plus basique à la fois dans l’enquête, somme toute assez peu passionnante malgré son originalité et dans ses ramifications familiales. Peut-être les auteurs se sont-ils rendu compte que la pauvre Susan Sullivan ne servait à rien. Aussi lui offre-t-il l’occasion de cabotiner à mort comme sait si bien le faire Martha. Et de fait, Alexis étant toujours dans son trip « je fais des stages », la voilà embarquée dans l’aventure théâtrale de sa grand-mère.

Ce qu’il y a d’intéressant dans Once Upon a Crime, c’est l’évolution toute en subtilité de la relation entre Beckett et Castle. Qu’elle le remette gentiment à sa place ou rigole à ses blagues n’est certes pas nouveau, mais elle est clairement touchée quand il lui dit qu’elle est jolie quand elle est énervée. Sur ce, la miss passe au tactile en prenant la main de Rick, image qui clôt l’épisode.

Et personne ne sera passé à côté de la mention faite par Beckett des secrets gardés trop longtemps qui finissent par exploser. Étant donné la gêne qui accompagne cette affirmation, il est bien évident qu’elle parle du fait qu’elle ment à Castle et qu’elle se rappelle du « Je t’aime » qu’il lui a dit en fin de saison dernière. Espérons que la série va se lancer dans l’exploitation de ce secret, car mine de rien, nous en sommes déjà à l’épisode 17 et ce fil rouge n’a guère progressé.

Rien d’exceptionnel cette semaine dans Castle, mais un sympathique épisode qu’il convient de suivre en ouvrant l’œil !

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link