Castle – Meme is Murder (7.05)

28 Oct 2014 à 16:22

Castle - Meme is Murder (7.05)

Une starlette du Web est retrouvée assassinée chez elle. Très vite, l’enquête prend un détour public lorsqu’il s’avère que le meurtrier poste les photos de ses crimes – ainsi que des indices pour la police – sur Internet.

Castle a maintes et maintes fois traité des affres de la célébrité ainsi que de son côté éphémère. Quoi de mieux alors que de s’intéresser à un tueur de personnalités du Web pour une nouvelle fois en parler ?

Internet est un terrain de jeu incroyable pour les séries. Thème extrêmement vaste et sujet à de multiples débats, il fournit quasiment à lui seul le matériel scénaristique pour un épisode. Encore faut-il savoir articuler une histoire sur le sujet.

Dans Meme is Murder, Rick souhaite faire la promo de son nouveau livre en utilisant Internet. Malheureusement, les choses ne se passent pas comme prévu lors du tournage et il est appelé sur la scène de crime. Commence alors un début d’enquête classique, le petit-ami de la victime puis le premier suspect passant très rapidement jusqu’au réel lancement de l’épisode : l’assassin diffuse la photo de ses meurtres sur Snapomatic (la version non placement de produit de Snapchat), plateforme où les photos ne sont visibles que pour un temps limité.

Dès lors, l’intrigue est lancée et elle se révèle assez prenante. Son gros point fort réside dans le fait que les scénaristes intègrent tous les personnages, offrant même un temps d’écran assez conséquent au capitaine Gates – toujours excellente – ainsi qu’un développement personnel – quoique infime – pour Tori. Il est en outre appréciable de voir que certains tueurs arrivent toujours à donner davantage de fil à retordre à Beckett et ses coéquipiers qu’à l’accoutumée, rendant cette dernière encore plus déterminée à résoudre le mystère.

La recherche du meurtrier ne perd pas de temps et, une fois l’ancien policier (interprété par David Marciano) écarté de la liste des suspects, l’équipe créative part sur les chapeaux de roue. Pour une fois, on sait rapidement qui est le tueur. Il faut maintenant l’arrêter. La partie finale de Meme is Murder n’arrive pas réellement à créer un sentiment de tension, malgré le décompte pour trouver deux autres victimes potentielles. Néanmoins, l’interrogatoire du meurtrier par Beckett se révèle puissant émotionnellement et Stana Katic brille à nouveau dans des moments plus « policiers », moments que l’on n’avait pas vu depuis un certain temps. Malgré tous ces bons côtés, il y a un gros défaut de pertinence quant à la découverte de l’emplacement des deux victimes potentielles. C’est néanmoins de la télévision, alors on laisse passer.

C’est la partie plus réflexive sur les réseaux sociaux qui constitue le pan le plus intéressant de l’épisode toutefois. Ils nous montrent l’effet qu’ils peuvent avoir sur des vies, effets que ne prennent pas en compte ceux qui postent des photos, des commentaires ou d’autres choses encore. En tous les cas, ils ont clairement changé notre vision du monde, dans le sens où la perception peut devenir plus importante que la réalité. À un moment de l’enquête, Beckett en fait les frais et Gates – tout en la couvrant – lui fait comprendre. Cette partie révèle aussi le caractère quelque peu incompréhensible de la manière dont la célébrité s’acquière aujourd’hui. Esposito se fait la voix du spectateur et son « when did posting photos become a career ? » sonne juste. Néanmoins, elle recèle également des clichés comme l’incursion dans l’univers de Snapomatic. Une table de ping-pong, des hoodies en lieu et place des costumes et un indien à l’informatique. L’équipe créative ne pouvait pas faire mieux.

Le Castle 2.0 découvrira lui – à l’aide d’une vidéo hilarante – qu’aujourd’hui, pour s’établir sur les réseaux sociaux et connaître le succès, tous les moyens sont bons, même à ses dépens.

Avec Meme is Murder, Castle délivre un épisode très solide. De l’humour, de la réflexion sur un sujet de société et le retour de badass Beckett, il n’en fallait pas moins aux scénaristes pour redresser la barre après deux épisodes sympathiques mais anecdotiques. En outre pas une seule mention du mariage, juste le sentiment d’un couple Caskett plus fort que jamais. Il ne m’en fallait pas plus pour profiter de la pause d’une semaine que va connaître Castle pour aller prendre une photo à Los Angeles sur les lieux de tournage, pour ensuite la mettre sur Snapchat Snapomatic.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link