Chicago PD Saison 5 : Sans Sophia Bush, où va la série ?

13 Déc 2017 à 13:00

C’est une saison marquée par le changement dans Chicago PD. Non seulement Rick Eid remplace le co-créateur Matt Olmstead à la tête de la série, mais il y a également du mouvement au casting avec le départ d’Erin Lindsay (Sophia Bush).

Même si cette dernière n’avait été qu’un second couteau sous-employé — comme Elias Koteas (aka Alvin Olinsky) qui est étrangement réduit au minimum —, cela serait déjà beaucoup. Malheureusement, Lindsay occupait non seulement une place prépondérante dans le show, mais elle en était également le compas moral et son cœur.

Cela se ressent en ce début de saison 5, car Chicago PD est sans âme, se cherchant difficilement une nouvelle coquille à habiter, une excuse pour justifier son existence. Rick Eid essaie de compenser en offrant par exemple à Atwater (LaRoyce Hawkins) une storyline pour tenter de l’aider à être plus qu’une sorte de caricature ambulante, mais les limitations de l’acteur s’imposent comme étant problématiques. De même, le nouveau showrunner ne se présente pas comme étant un scénariste des plus subtils — ce qui ne devrait pourtant pas être un souci dans le cas présent…

Après 9 épisodes, cette saison peine à ne pas sombrer et ce n’est pas une énième tentative pour faire tomber Hank (Jason Beghe) qui va donner à la série le coup de fouet dont elle a besoin. Hank est d’ailleurs étrangement effacé. Il ne semble prendre vraiment vie que dans les scènes qu’il partage avec le politicien Ray Price (incarné par le toujours excellent Wendell Pierce) qui permettent de faire ressortir la complexité du personnage.

Pire, ramener Jon Seda n’aura servi à rien. Certes, Antonio retrouve sa routine, mais c’est bien tout ce qu’il fait. Comme le reste de l’équipe, il a occasionnellement le droit d’être un peu plus mis en valeur, mais ça ne tient pas.

Le vide laissé par le départ de Sophia Bush parait juste trop important pour être comblé en maintenant la routine comme si rien n’avait changé. La remplacer à la volée aurait été malvenue, mais Chicago PD a besoin d’un personnage fort pour contrebalancer Hank. Sans Lindsay, il apparait être perdu et les scénaristes se contentent de le laisser au point mort.

Concrètement, le nouveau showrunner ne sait juste pas comment gérer les forces en place. Il prend la série à un moment où elle devait redéfinir des dynamiques qu’il ne maitrise pas. La formule du show est simple, n’importe qui peut trouver une nouvelle affaire chaque semaine pour offrir du travail aux flics de Chicago, mais pour donner vie à ses personnages, ce n’est pas la même chose.

Chicago PD rencontre donc quelques challenges notables en ce début de saison 5 et cela était prévisible. La question qui se pose est surtout de savoir si les scénaristes vont réussir à faire évoluer la série ou s’ils vont continuer en mode automatique au risque de rendre le show soporifique. La réponse durant la seconde moitié de la saison. À suivre.

Tags : Chicago PD moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link