C’est l’heure de l’enterrement de vie de garçon et de jeune fille pour nos futurs mariés. Malheureusement, les choses dégénèrent lorsque les hommes de Vivian Volkoff tentent de mettre la main sur l’ordinateur d’Ellie.

Chuck est officiellement rentré dans sa fin de saison. Avec un titre aussi énonciateur, les choses se devaient, à défaut d’être passionnantes, de faire au moins avancer l’histoire. Partiellement réussi, l’épisode fait preuve de qualité dans sa progression lente, mais efficace, autour de la découverte de l’identité du fameux Agent X.

Car avant d’arriver à la révélation tant attendue, tous nos protagonistes (et ils sont tous bel et bien là, de Chuck à Big Mike) sont réunis pour célébrer les bachelor parties. Un quiproquo douteux et finalement assez drôle (plus c’est gros, plus ça passe) emmènera les garçons en forêt, tandis qu’Ellie et Sarah resteront à Burbank. Ces deux séquences sont clairement les plus faibles, mais elles ont le mérite de ne pas trop traîner en longueur, et de lancer la quête de l’Agent X en grandes pompes.

La séquence d’assaut dans le camping est plutôt efficace, notamment grâce à la relation Casey/Morgan qui, avec la présence bienvenue d’Awesome, trouve un bon rythme et génère un vrai comique de situation. C’est également un plaisir de revoir Jeff, oublié depuis longtemps, qui se retrouve ici parfait dans une scène outrancière et vulgaire comme lui seul en a le secret. Le vrai point faible sera pour le coup Lester, insipide et qui n’est pas aidé par la présence de Big Mike.

Mais tout cela nous amène tant bien que mal à la traque de l’Agent X, et transporte la Team Bartowski dans le Somerset, Grande-Bretagne. Les scénaristes ont dû voir ou revoir Hot Fuzz récemment, tellement cette petite maison qui devient le terrain d’une guérilla urbaine rappelle le film d’Edgard Wright : une utilisation excessive du montage et des armes à feu, une petite vieille qui se transforme en maître d’armes,… les références sont nombreuses. En résulte une scène qui a forcément des airs de déjà vu, mais qui ne manque pas de malice et d’enthousiasme. On ne boudera pas son plaisir

Tout ça pour nous révéler qui est ce fameux agent que Stephen Bartowski a cherché à retrouver toute sa vie. La réponse apparaît à la fois surprenante, et parfaitement cohérente. Sa présence dans la majorité de la saison et sa disparition récente, nous avait laissé le temps de l’oublier, pour mieux nous rappeler que son passé était effectivement indissociable de celui de la famille de Chuck.

Les motivations d’Ellie pour conclure cette histoire sont donc certes un peu voyantes (son lien avec l’Agent X a été très bref, elle n’a donc pas forcément intérêt à continuer dans cette voie), mais promettent, à la veille du mariage, quelques séquences alléchantes…

avatarUn article de .
0 commentaire