Chuck – Chuck Versus the Bearded bandit (5.02)

6 Nov 2011 à 19:02

L’adaptation à l’Intersect en fait voir de toutes les couleurs à Morgan, qui devient de plus en plus incontrôlable. Sarah demande donc à Chuck de devenir son mentor et de lui apprendre à gérer cette nouvelle fonction. Casey retrouve une vielle connaissance, et conquête…

Voici un épisode étrange. De bons dialogues, un casting au top et une histoire efficace, mais il manque, hormis dans son cliffhanger final, une vraie envergure à ce Chuck Vs The Bearded Bandit.

Si c’est donc le sujet Morgan qui est au centre de l’attention, c’est bel et bien Chuck qui va devoir gérer tout ça. En devenant plus ou moins senseï, Chuck se retrouve dans la position qu’occupait Sarah en première saison, celle du conseiller. Les références à la saison 1 étaient déjà présentes lors de l’épisode précédent, et la volonté des auteurs de boucler la boucle en cette saison finale est plutôt pertinente, offrant un écho assez agréable aux fans présents depuis le début. « Reste dans le Van », « N’y va pas »,…toutes ces phrases entendues moult fois par Chuck ressortent à destination de Morgan. Mais ce dernier, semblant changer à vue d’œil, ne l’entend pas de cette oreille. C’est donc l’occasion d’assister à une séquence d’assaut bien foutue, et offrant de petits moments de dialogues percutants. Les dialogues d’ailleurs, qu’ils viennent de Morgan, Casey, Awesome ou Big Mike, sont la vraie réussite de cet épisode.

C’est également l’occasion de découvrir la nouvelle meilleure ennemie de la Team Bartowski pour ces futurs épisodes : Gertrude Verbanski. Carrie-Anne Moss incarne cette femme de pouvoir avec talent, rendant cet ancien agent du KGB autoritaire et sexy. Normal que le Colonel ait craqué par le passé. Jeff Fahey fait aussi très bien le boulot, et est réellement inquiétant, bien loin du Franck Lapidus cool et décontracté de Lost.

Mais malgré ces quelques qualités, l’épisode manque cruellement d’épaisseur, et Chuck retrouve ses défauts standards : convenu et assez prévisible. Hormis les dernières secondes, plutôt bien trouvées (mais attention à l’effet d’annonce prometteur, la chute n’en sera que plus terrible), le reste n’est jamais transcendant.

Après une entame enthousiasmante, et malgré de vraies trouvailles en matière de répliques et de personnages, ce second épisode relâche un peu la pression. Ce n’est encore que le début, mais avec une saison réduite de moitié, Chuck n’a pas les moyens de ralentir. Il va falloir redresser la barre rapidement.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link