Chuck - Chuck Versus the Best Friend (2.14)

Chuck va devoir une nouvelle fois aider son ami Morgan qui tente de reconquérir le coeur de son ex petite amie, ce qui ne va pas être de tout repos..

On débute donc ce nouvel épisode par un traditionnel flashback qui nous confirme cette fois la réelle amitié qui lie Chuck à Morgan, qui on peut le dire était déjà pas mal dans son rôle de boulet lorsqu’il était plus jeune. Amitié qui on le comprend de suite va se retrouver au centre de cette 14ème histoire, car à moins d’être totalement stupide, on commence à connaître la façon d’écrire des scénaristes.

Donc cette semaine, Morgan le boulet veut reconquérir son ex asiatique, qui doit avoir pas mal de RTT, car elle aura passé peu de temps au Buy More cette seconde saison, comme d’autres d’ailleurs. Mais passons…

Bien sur le nouveau boyfriend de la petiote se trouve dans la base de donnée intégrée dans le cerveau de ce pauvre Chuck. Yatta!!! comme dirait un japonais sous l’emprise d’une forte dose de saké frelaté, car sinon il n’y aurait pas eu d’intrigue cette semaine. Petite parenthèse quand même, juste pour signaler que cet épisode aurait du être diffusé avant celui de la semaine dernière (le Spécial Saint Valentin) mais qu’en raison de l’allocution de  » Mister Yes We Can« , le nouveau Potus le plus populaire après moi (voir forum), tel ne fut pas le cas. Mais rien de grave dans l’univers des Geek, les histoires ne suivant que très rarement un Arc précis.

Ceci étant dit, l’épisode se révèle peu passionnant, avec ces «  tribulations chinoises » sans le moindre intérêts, et les ficelles habituelles que l’on nous propose depuis pas mal de temps déjà, à savoir Chuck qui fait tout le contraire de ce qu’on lui dit, Sarah qui se bat contre la méchante de service et un vieux tube des années 80, certes culte (Africa du groupe Toto). Souvent indulgent dès qu’une ou plusieurs asiatiques sont à l’écran, là j’avoue avoir failli m’auto petit-suicidé une dizaine de fois au cours de ces 42 très longues minutes, qui ressemble plus à un copié collé pompant allégrement dans les précédentes aventures, qu’à une nouvelle histoire.

De toute manière l’audience catastrophique prouve bel et bien que le vrai problème de la série, est de trouver une constance scénaristique capable de convaincre et de fidéliser un public avec des storyline un peu plus passionnantes, sous peine de ne pas revenir pour une troisième saison, ce qui ne serait pas un drame, sauf si on a 3/4 d’heure à perdre chaque semaine.

De toute façon, dans une telle hypothèse, il restera toujours la possibilité d’écouter des compilations du Top 50, et là au moins il n’y aura  pas d’images pour gâcher le son…

avatarUn article de .
6 commentaires