Chuck, Sarah et Vivian sont emmenés à Macao afin de geler les comptes bancaires d’Alexei Volkoff. Morgan lui, cherche à se faire héberger par Casey, et va assister accidentellement à une scène qu’il n’aurait pas dû voir.

Le dernier épisode nous avait laissés sur un léger suspens, les doutes sont maintenant confirmés : Vivian Volkoff sera bel et bien de la partie jusqu’à la fin de la saison. La fille d’Alexei, qui prend une stature d’agent secret un peu trop rapidement (engendrant un manque de crédibilité global à l’épisode), est donc ramenée dans les affaires de son père malgré elle, après être allée à Moscou. Heureusement que Chuck est là pour prodiguer des conseils et rassurer la demoiselle apeurée. Notre héros est d’ailleurs le principal intérêt de l’épisode, il flashe, s’amuse, et se bat, semblant enfin sorti de cette inertie qui l’avait rendu soporifique.

On ne peut pas en dire autant des intrigues, décousues et/ou prévisibles. Si les imbéciles du Buy More font encore n’importe quoi, on pourrait leur pardonner s’ils arrivaient à nous faire sourire, ce qui est clairement raté ici. Pareil pour Sarah, devenant une Wedding Freak en un battement de sourcils…Un retournement mal amené, trop soudain, et donc un peu déroutant.

L’épisode possède néanmoins quelques idées bienvenues, et comme pour la majorité de cette saison, en accueillant des guests à la hauteur. On n’aurait pas donné le Bon Dieu sans confession à Ray Wise à l’époque de Twin Peaks, et bien c’est encore le cas ici : l’avocat de Volkoff réussit en deux scènes à ensorceler Vivian, un petit coup de maître. Plus anecdotique, mais tout aussi agréable, la présence de François Chau (aka Dr Chang/Candle/Halliwax de Lost) en tant que directeur de banque de Macao. Banque qui nous offrira d’ailleurs LA meilleure séquence de l’épisode, celle du braquage où Sarah et Chuck discutent chiffons et robe de mariée au milieu d’une prise d’otage. Entre MatrixPulp fiction et Mr&Ms Smith, il y en a pour tous les goûts niveau références dans cette séquence assez jubilatoire.

Mais cette scène, aussi bonne soit-elle, ne reflète malheureusement pas la qualité générale de l’épisode, encore trop occupé à préparer son épilogue (Mariage + Casey + Vivian = final chargé). Ça manque sérieusement de cohésion, de rythme et ça part dans tous les sens. Le spectateur lui, un peu confus, regarde toute cette agitation sans vraiment comprendre. Il va être temps de partir en lune de miel pour Chuck qui, s’il continue comme ça, va être bien crevé d’ici la fin de saison.

avatarUn article de .
2 commentaires