Chuck – Chuck Versus the Zoom (5.01)

29 Oct 2011 à 14:28

Au revoir CIA et NSA, bonjour « Carmichael Industries », la Team Bartowski possède maintenant sa propre entreprise d’espionnage, et part à la recherche de gros clients. Chuck doit également s’habituer à voir son ami Morgan avec l’Intersect.

Denier Round pour Chuck et sa clique, dans 13 épisodes ce sera fini. Mais en attendant, il va falloir nous tenir en haleine. C’est la promesse sous-jacente faite dans ce season premiere : Chuck, débarrassé de l’Intersect, restera-t-il le leader incontesté et incontestable de la Team Bartowski ? Les auteurs vont donc prendre leur temps pour répondre à la question et permettre à Morgan de montrer sa détermination à devenir un réel espion. Notre geek va traverser dans cet épisode une période de doute légitime.

La concurrence avec Morgan est donc inéluctable. Fera-t-il mieux que Chuck ? En est-il capable ? Si dans la première séquence, dans laquelle Mark Hamill passe faire un coucou beaucoup trop anecdotique (come on guys, Luke Skywalker !!!), le petit barbu ressemble plutôt à l’inspecteur Clouseau qu’à James Bond, ses progrès tout au long de Chuck Versus The Zoom laisse présager de vrais beaux moments d’action, renforçant davantage les doutes du héros.

Mais en entamant une cinquième saison, on espère que les scénaristes maîtrisent parfaitement leur sujet, et c’est bien le cas ici en ramenant ce qui avait fait la force de la première saison. Chuck, en acquérant l’Intersect, devait composer et s’habituer à ses nouveaux pouvoirs, mais il permettait à l’équipe de s’en sortir grâce à son intelligence et à ses trouvailles geeks. Ce personnage, en retrait depuis la saison 2, refait surface de la plus belle des manières : en Nerd Herder. Chuck redevient « The guy with a plan », pour notre plus grand plaisir.

Les rôles de Morgan et Chuck s’inversent donc, mais reviennent à l’équilibre. La figure mythologique du « Super Spy Chuck » n’est plus, mais il reste quand même le héros et laisse à son ami tout l’espace nécessaire pour devenir le nouvel atout de la Team Bartowski (le changement lexical concernant les apparitions de l’Intersect étant une des meilleures idées de l’épisode).

Le retour de Clyde Decker en grand méchant de cette ultime saison promet là aussi de belles perspectives. Le personnage sobre, cruel et déterminé composé par Richard Burgi devrait être à la hauteur du Volkoff de Dalton l’an passé. La série s’offre donc un retour carré, efficace et maîtrisé. Chuck ayant la chance de connaître sa date d’arrêt, on n’en attend pas moins pour l’ensemble de la saison. Que la Force soit avec lui…

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires