Le Buy More est assiégé par des membres de l’Alliance se faisant passer pour des acheteurs potentiels. Big Mike et les autres entament une grève alors que Chuck, privé de ses gardes du corps, se voit dans l’obligation de tout dire à Morgan.

Pour être honnête lors des premières 15 minutes de l’épisode, j’ai cru que nous tenions là l’un des pires épisodes de la saison pour ne pas dire de la série. Non seulement l’histoire ne décollait pas, mais l’idée de retrouver tous les abrutis du Buy More qui font encore et toujours les mêmes niaiseries me tapait sur le système (abattez le Jeffster !).

Heureusement pour Zach Levi qui signe ici sa première réalisation et se retrouve plus que jamais au four et au moulin, la tendance s’inverse complètement dès lors qu’il apparaît que les gentils acheteurs du Buy More emmenés par Diedrich Bader (The Drew Carey Show, Bones) sont en fait des membres de l’Alliance et que Sarah, Shaw et Casey ont été éloignés à dessein. Et là, Morgan, absent du dernier épisode montre une facette du personnage que l’on ne connaissait pas.

La bonne idée du scénariste c’est d’accepter enfin de révéler la vérité sur la vie secrète de Chuck à son meilleur ami. C’est tellement beau que dans les premiers temps, on n’y croit pas vraiment et on s’attend à voir surgir un Men In Black pour lui effacer la mémoire. Que nenni !

Prisonniers, enchaînés dos à dos avec la menace de tortures, Chuck et Morgan se parlent à cœur ouvert comme on l’a rarement vu dans la série. Et force est de constater que ça libère ! Notre geek qui faisait un blocage de flash (et hop, terminé, petite séance de kung-fu !) et le téléspectateur qui voit s’ouvrir à lui de nouvelles perspectives !

Je n’aurais jamais cru dire cela, mais dans cette histoire, Morgan est simplement grandiose. La façon dont il réagit aux révélations de Chuck est formidable. Il ne bondit pas, n’en fait pas des tonnes ou accuse Chuck de lui avoir menti, comme on aurait pu s’y attendre. Non, il se met à sa place, trouve tellement cool d’avoir un meilleur ami espion et pointe le doigt sur les sentiments contradictoires de son ami pour Sarah. C’est très bien écrit et parfaitement interprété par Gomez.

Il était ici clairement question de parler de l’amitié indéfectible qui lie les deux garçons. Du coup, Sarah et les autres n’ont pas grand-chose à faire (bien que la fin de l’épisode ouvre une brèche) alors que les idiots du Buy More s’occupent en bloquant l’entrée du magasin. De son côté, Devon pète un câble et propose à Ellie de s’en aller pour l’Afrique, la dinde étant sur le point d’accepter. Pas très passionnant !

Un épisode au final intéressant dans cette saison décidément inconstante. Pas de quoi sauter au plafond, mais l’espoir renaît un peu grâce à Zach Levi et Joshua Gomez.

avatarUn article de .
4 commentaires