Chuck qui vit très mal la reformation du couple Sarah/Bryce, va prendre une décision concernant sa relation avec cette dernière…

Il y a deux choses amusantes dans cette série. Tout d’abord ses titres qui commencent toujours pas « Chuck vs« , et qui font automatiquement penser à une autre série (culte celle-là), Wild Wild West (Les Mystères de L’Ouest) dont les titres commençaient tous par « The Night of… ». Ensuite son générique, assez plaisant dans son style Pop Art et qui utilise la version instrumental d’une chanson du groupe Cake (Short Skirt/Long Jacket), que vous pourrez voir courant du mois de décembre dans la rubrique Génériques du site.

A part ça, et bien c’est toujours à peu près la même chose.

On retrouve notre pauvre Chuck là où on l’avait laissé, c’est à dire face au retours imprévu de Bryce, qu’il vit très logiquement assez mal, mais tout en faisant quand même bonne figure face à Sarah, et surtout face à ses proches.

Bryce et Sarah quand à eux, vont devoir à nouveau jouer au couple marié, comme au bon vieux temps, mais notre belle espionne, au passage excellente danseuse, a de plus en plus de mal à gérer ses sentiments vis à vis de Chuck, ce qui va les mettre en danger, elle et lui. Ce que ne manque pas de faire remarquer Bryce à notre espion en herbe avant de repartir vers de nouvelles aventures. Ce qui conduira ce dernier à mettre les choses à plat avec Sarah.

Bien évidemment on échappe pas à quelques scènes au Buy More toujours aussi inutiles, mais qui néanmoins offrent, au cours de l’une d’entre elles, un combat des plus surprenant. A noter aussi que cette semaine on survole plutôt assez vite la partie Mission/Espion pour privilégier le reste. En tout cas jusqu’au cliffhanger final, qui a au moins le mérite d’attiser la curiosité, juste pour savoir comment tout ça va être développé par la suite.

Un troisième épisode qui sans remonter le niveau, se laisse finalement regarder. Maintenant, et pour reprendre l’introduction de cette critique, face aux premières audiences de cette seconde saison, est-ce que le seul titre qui conviendrait le mieux à la série ne serait pas plus « Chuck Vs Audimat« .

Réponse dans les semaines à venir…

avatarUn article de .
0 commentaire