Chuck – Chuck Versus the Baby (5.08)

Après son entretien avec Shaw, Sarah découvre que la cible d’une de ses anciennes missions est de nouveau en danger. Elle s’empresse donc de partir pour Budapest à la recherche de son ancien mentor qui est devenu renégat, à la poursuite d’une petite fille. Cela va mettre en lumière un secret qu’elle avait jusque-là gardé sous haute protection.

Chuck ne prend pas de vacances et continue à développer sa mythologie avant de s’éteindre. Après le retour de Brandon Routh la semaine dernière, voici que le passé de Sarah revient à grands coups de bottes. Le fameux bébé du titre n’est donc pas le fruit d’une aventure sentimentale (au grand soulagement de tout le monde, comment aurait-elle pu cacher ça aussi longtemps ?) mais bien d’une mission pré-Chuck. L’espionne professionnelle, mais qui n’oublie pas d’avoir un cœur, retrouve pour l’occasion sa maman. Après une série d’épisodes trop ambitieux pour être traités en quarante minutes seulement, Chuck revient vers une intrigue moins lourde et livre de fait une aventure énergique et agréable à suivre.

L’épisode va donc faire des allers-retours plutôt bien vus entre aujourd’hui et – comme par hasard – la dernière mission de Sarah avant son assignation à Burbank à la protection d’un dépanneur informatique. Le dernier flashback offre du coup un joli clin d’œil à la toute première séquence du pilote, celle qui voyait Bryce Larkin s’effondrer sous les coups de feu de John Casey après avoir envoyé tous les secrets du gouvernement sur l’ordinateur de son ancien colocataire. La présence de l’appareil cassé et le dossier avec cette photo « OMG » de Chuck est une belle récompense pour tous les fidèles.

Parlant de Bryce Larkin, on soupçonnerait bien Matt Bomer d’avoir pistonné son partenaire de White Collar pour venir dire bonjour dans Chuck. Tim DeKay, un peu dans le même style que son personnage dans la série d’USA Network (comprenez mâchoire serrée, ton autoritaire et rigide, regard froid) campe un agent efficace et déterminé. On sait maintenant d’où le talent de l’agent Walker vient.

Les séquences d’action (et notamment la dernière entre Ryker et Sarah, musclée à souhait et donnant lieu à un beau face-à-face) sont de haut niveau et ménagent de jolis suspenses. L’humour est également présent, avec une scène courte, mais hilarante, entre Ellie et Awesome, en mode interrogatoire sexy. Quant à l’émotion, difficile de passer inaperçue avec la présence d’une petite blonde de 5 ans et de la maman de Sarah. Disons qu’il n’en aurait pas fallu plus pour que cela fasse trop, mais qu’à l’approche de la fin, on est tous un peu fébriles…

En jouant avec son univers, Chuck réussit un épisode à la fois fin et spectaculaire, et en profite pour nous reposer un peu après une succession de cliffhangers plus ou moins douteux. L’ensemble des familles Bartowski et Walker est désormais connu et tout cela devrait bien évidemment jouer dans les dernières intrigues qui se préparent.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires