Collateral : Quand la police et la politique se heurtent (désormais sur Netflix)

Voilà plus d’une décennie que Carey Mulligan n’a pas participé à une série britannique. Elle est donc de retour et prend ainsi la tête de Collateral, un thriller écrit par David Hare et réalisé par S. J. Clarkson.

Composée de 4 épisodes, cette histoire débute par l’assassinat d’un livreur de pizza. Entre alors en scène Kip Glaspie (Mulligan) qui est en charge de cette investigation qui s’engage rapidement dans une affaire d’immigration illégale.

Collateral est en effet le genre de série policière servant à véhiculer une critique politique. À moins que cela ne soit une série politique utilisant une enquête comme fil conducteur. David Hare ne semble pas toujours certain de l’approche qu’il préfère et vogue de l’une à l’autre.

Cela est particulièrement flagrant dans l’abondance de personnages secondaires qui n’apportent rien de spécialement substantiel à l’intrigue, mais qui offrent quelques légers arguments supplémentaires au sujet de la politique du pays sur l’immigration. Dans ce sens, il est difficile de passer à côté du message que l’on veut nous transmettre, même si celui-ci se révèle être assez rapidement trop peu argumenté pour tenir la distance.

Heureusement donc que Collateral est, dans la forme, un thriller policier, car c’est bien cela qui permet de rester accroché jusqu’au bout, même si les ressorts dramatiques sont finalement assez conventionnels.

Kip et ses collègues suivent les pistes qu’ils ont, découvrant le moyen de sortir des impasses dans lesquels ils se trouvent de façon assez rapide. L’histoire se déroule en effet sur quatre jours, un par épisode. Tout va presque trop vite pour que cela soit réaliste, mais c’est vraiment ce qui empêche l’ensemble de s’égarer. La couche politique et les personnages secondaires qui sont tout juste connectés par un fil très fin à l’investigation sont des distractions qui menacent bien souvent de dérouter le récit policier.

Étonnement, même si la recette est mal dosée et perd rapidement de sa pertinence, Collateral n’en souffre pas immédiatement. Il faut vraiment attendre le dernier épisode qui précipite l’ensemble vers une conclusion inévitable pour que les fondations de cette courte saison s’effondrent. Il est évident assez tôt que certains personnages — notamment ceux joués par Billie Piper et Nicola Walker — ne nous mèneraient nulle part, mais d’autres étaient plus prometteurs et ont malheureusement le droit à des fins bâclées.

Le résultat final n’est pas un gaspillage, bien qu’un casting de ce calibre mérite plus, car cela donne une série policière relativement convenable, à défaut de pouvoir être plus. Le problème est que Collateral affichait dès le départ des ambitions plus importantes et ne les a pas réalisées.


L’intégralité de Collateral est dès ce vendredi 9 mars 2018 disponible sur Netflix.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link