Community : Greendale is saved (saison 5)

Community : Greendale is saved (saison 5)

Alors que sa nouvelle carrière d’avocat ne rencontre pas le succès escompté, Jeff revient à Greendale pour fermer l’université. Il revoit alors ses amis avec qui il se retrouve finalement embarqué dans un projet pour sauver l’université.

Après une quatrième saison – à tort ou à raison – très critiquée, Community faisait son retour triomphal sur NBC pour une saison 5 de 13 épisodes qui était très attendue par les fans aussi excités qu’inquiets. Ils pouvaient toutefois de nouveau compter sur Dan Harmon, l’excentrique créateur de la série, revenu par la grande porte. Alors, est-ce que son équipe créative et lui ont redoré le blason d’un show fortement écorné par ses problèmes internes ?

Reboot total, gas-leak year et bon Troyage ! (épisodes 1 à 5)

Ce qui frappe tout d’abord, c’est le reboot total. Quasiment tout de la saison 4 a été oublié et, dans leur grand esprit meta, les personnages nomment l’année qu’ils ont passée sans Dan Harmon la gas leak year. En plus, il fallait tenir compte dès le début du fait que Donald Glover (Troy) s’en irait au bout de 5 épisodes — alors aménagés afin de préparer ce départ du mieux possible.

On reconnecte donc avec le study group lorsque Jeff revient à Greendale alors que sa nouvelle carrière d’avocat bat de l’aile. Par des circonstances plus que sitcomesques, il devient professeur de droit et, avec ses amis (excepté Pierce, mort d’une façon honorable), il rejoint le Save Greendale Comity – référence au sauvetage de Community – pour rénover l’université pour la rendre plus attractive. Par la suite, Ian Duncan (excellent Jon Oliver), Benjamin Chang (Ken Jeong) et le petit nouveau Buzz Hickey (surprenant Jonathan Banks) se grefferont à ce groupe.

Après deux épisodes (malheureusement) uniquement consacrés à effacer toute trace de saison 4, les trois suivants préparent la sortie de Troy. C’est alors que l’on retrouve le Community des débuts avec une parodie d’un film de David Fincher, un bottle episode sur le testament de Pierce et un épisode faisant la part belle au jeu de Hot Lava. Une fois Troy parti sur un voilier avec LeVar Burton, les fans étaient à nouveau anxieux de voir comment Community allait s’en sortir désormais amputée de deux personnages majeurs.

Nouvelles relations, grosses guest-stars et scénarios intelligents (épisodes 6 à 10)

L’épisode suivant joue bien la carte de la nostalgie avec Abed, désormais séparé de son meilleur ami. Par la suite, les scénaristes ne se focalisent plus sur ce départ, ce qui est une très bonne chose. La saison 5 prend alors véritablement son envol, enchaînant les histoires aussi loufoques qu’intelligentes, entre intrigues politiques, utopie d’un monde dominé par la perception que les autres ont de nous, de vieux jeux vidéo et suitede Donjons et Dragons. Cette saison bénéficie également de l’apport des guest stars, notamment Vince Gilligan, Mitch Hurwitz ou encore Nathan Fillion, de manière à rendre ses histoires plus drôles. Pour la partie émotionnelle, c’est sur la relation Abed-Annie que tout se base. Tous les deux orphelins de Troy, ils essaient de lui trouver un remplaçant. Abed propose sa petite amie (Brie Larson) et Annie son « petit » frère (Spencer Crittenden). Leur caractère compétitif fait des merveilles et leur amitié se renforce très largement, supplantant même l’éternelle dynamique Jeff-Annie.

Questions existentielles, émotions et season finale plus que creux (Episodes 11 à 13)

La fin de saison semblait destinée à explorer plus longuement certaines émotions profondes, notamment celles de Jeff. On peut aimer ou non la parodie de GI Joe, mais on ne peut pas nier son côté émotionnel quant à ce que cela implique pour le professeur. L’épisode suivant, première des deux parties composant le season finale, s’occupait de nous montrer à quel point Greendale était important pour les personnages principaux et ce que chacun cherchait à retenir de son passage dans cette université. Toutefois, l’impact émotionnel de cette fin a été fortement réduit par la deuxième moitié simplement paresseuse. Un happy end trop classique pour une série qui ne l’est aucunement. Au final, Greendale semble exister parce qu’elle le doit, rien n’étant expliqué pour justifier sa présence. Néanmoins, juste pour le tag de fin, cet épisode plutôt creux restera dans ma mémoire.

Faisant face aux départs de Chevy Chase et Donald Glover et devant assumer ce qui s’était déroulé en son absence, Dan Harmon – et ses scénaristes – a réussi à délivrer une saison extrêmement satisfaisante, retrouvant la folie créatrice qui fit tant défaut l’année dernière. Certes, Community commence à vieillir et l’on est moins surpris qu’auparavant. De plus, le côté « université » a complètement disparu, rendant obsolètes les personnages secondaires comme Leonard, Magnitude ou Starburns – tout comme Shirley (Yvette Nicole Brown) qui n’a rien fait de la saison. Après 5 ans de vie, la série tire encore bien son épingle du jeu. Malheureusement NBC a désormais annulé la série mais je continue en croire en l’espoir d’une reprise par une autre chaine. De toute manière, comme Abed le dit : « We’ll be definitively back next year. If not it’ll be because an asteroid has destroyed all human civilization. And that’s canon« . Alors messieurs les dirigeants de networks, pensez au destin de la Terre et reprenez Community !

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link