Crazy Ex-Girlfriend Saison 4 : Allez en prison, repassez par la case départ

Avec sa quatrième saison, Crazy Ex-Girlfriend se doit de se conclure en beauté et donc donner une forme de paix à Rebecca après la descente aux enfers qu’elle a subie l’an dernier. Elle doit également former une sorte d’achèvement pour les autres personnages. Mais, avec ses cinq premiers épisodes, la série semble surtout partie pour faire la saison de trop, incapable de se débarrasser des fantômes de son passé et de rebondir convenablement.

La fin de la troisième saison nous laissait avec Rebecca qui acceptait pleinement sa responsabilité dans son malheur et celui qu’elle pouvait causer aux autres. Cela passait alors par une cour de justice et la case prison. Si le sentiment derrière tout cela était louable (donner à Rebecca l’opportunité de se confronter à la réalité et la couper de toutes les illusions qu’elle se créait), le contexte choisi avait de quoi laisser plus circonspect, bien que finalement proportionnel aux fautes qu’elle a pu commettre.

La reprise s’occupe donc de nous présenter ce nouvel environnement carcéral avec une protagoniste qui est censée faire amende honorable et redescendre sur Terre. C’est le cas d’une certaine manière, elle veut rester en prison pour expier ses fautes. Cependant, c’est fait d’une telle manière que l’obsession revient sur le devant de la scène et prouve que Rebecca n’est pas guérie, loin de là. Son refus de se faire aider, de voir que les autres ne veulent pas subir sa folie rédemptrice nous place dans la perspective d’un personnage qui a peut-être parcouru du chemin, mais qui revient presque à la case départ.

Il ne lui faut qu’un épisode pour sortir de prison, mais tout est à recommencer. Et le résultat laisse perplexe. Chaque épisode va être pour la jeune femme l’objet d’une révélation : la vie avance sans elle. Elle n’aime pas son métier et veut en changer ; elle ne cherche pas les mêmes choses que Nathanaël et doit grandir par elle-même ; ses amis s’en vont et elle reste au même point. Cette succession de constats aurait pu être très intéressante à explorer, mais Crazy Ex-Girlfriend ne réussit pas à capitaliser dessus en allant trop vite et trop fort, en replaçant Rebecca dans le rôle de celle qui en fait trop, tout le temps.

Il est difficile alors de saisir où la série veut nous mener en ce début de saison 4 tant le chemin fait par Rebecca pour réaliser ses troubles mentaux est rebroussé. Est-elle toujours malade ? Est-ce que son sacrifice en fin de saison 3 était juste un autre symptôme de son instabilité ? Impossible de répondre tant la série s’éparpille et ne dit plus grand-chose. C’est le cœur brisé que l’on assiste à une dérive narrative reflétée par le personnage.

Ce n’est pas la première fois que Crazy Ex-Girlfriend pêche par sa protagoniste. Son côté énervant était même utile au récit. Mais les seconds couteaux étaient toujours présents pour contrebalancer cela et nous apporter une autre perspective ou une autre matière à exploiter. Désormais, la plupart sont enfermés dans un schéma répétitif (White Josh et Darryl, la solitude de Josh et le désarroi de Nathanaël) ou à n’être que de simples accessoires scénaristiques d’une facilité énervante (Valencia et Heather). Il ne reste alors que Paula pour enfin nous donner de la matière, notamment dans l’épisode 5 qui capitalise enfin sur sa vie de mère pour nous donner une histoire d’indépendance et de lâcher-prise émouvante.

Difficile alors de savoir ce qui va être fait des treize épisodes restants tant il va falloir nous donner une direction claire et précise pour faire que cette saison ne soit pas celle de trop. Ce sentiment est déjà renforcé par les numéros musicaux qui ont perdu de leur génie formel ou de la pertinence de leurs propos. Ils illustrent uniquement la débâcle d’une série qui tente de calquer son propre modèle sans avoir de quoi le porter.

Être aussi dur avec Crazy Ex-Girlfriend fend le cœur, mais force est de constater que ce n’est qu’une photocopie de la série que nous avons avec ces cinq premiers épisodes. Tout n’est pas perdu, ce n’est pas la première fois que la série nous joue le coup de mou (mais pas aussi mou) et il lui reste treize épisodes pour convaincre ou mourir dans la douleur.

Tags : Crazy Ex-Girlfriend moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link