Criminal Minds: Beyond Borders : Un ratage au-delà des frontières (Pilote)

Criminal Minds: Beyond Borders : Un ratage au-delà des frontières (Pilote)

Avec Criminal Minds nous avons découvert que les États-Unis sont truffés de tueurs en série. Une décennie à les traquer et les membres de la BAU ne manquent clairement pas de travail. Si le premier spin-off (Suspect Behavior) nous a appris quelque chose de plus, c’est que les spectateurs de CBS ne sont pas intéressés par une autre équipe nettoyant les rues américaines de plus de meurtriers.

L’histoire ne se répètera pas avec Criminal Minds: Beyond Borders, puisque Gary Sinise mène ses agents du FBI à l’étranger. Cela ne veut pas dire que cette nouvelle série dérivée vaut réellement plus que la précédente.

En fait, elle prend un plus mauvais départ encore. Il ne faut en effet pas plus de quelques minutes avant que l’agent Jack Garrett (Sinise) ne s’étonne que des Américains ne comprennent pas que le monde extérieur est plein de tueurs. Le danger est partout, PARTOUT !

Dans le cas présent, il est en Thaïlande. Nos héros conquérants prennent ainsi l’avion et, à peine arrivés à destination, ils nous livrent quelques critiques supplémentaires sur la culture locale. Cela pose le ton, même s’il faut apprécier le fait que les flics du coin ne sont pas totalement incompétents, ils sont juste des obstacles.

Criminal Minds: Beyond Borders ajoute donc une couche peu engageante sur une formule quelque peu fatiguée. En reprenant des éléments clés de la série mère, les scénaristes paraissent simplement coller un twist se voulant dépaysant sur des histoires génériques.

L’intrigue se déroule de manière mécanique. Des révélations sont alors systématiquement téléphonées et des observations sorties d’une page Wikipédia qui se rajoutent par-dessus pour nous rappeler que nous sommes en Thaïlande.

Le traitement des autorités et de la culture thaïlandaise est au mieux condescendant et flirte avec une xénophobie ahurissante. Les personnages débarquent avec leur grosse intelligence, leur technologie du futur et savent juste plus que tout le monde, jugeant sans hésitation toutes les personnes qu’ils croisent.

On pourrait se sentir offensé, mais il est préférable d’attendre un épisode qui se déroule en France pour réellement apprécier jusqu’où les scénaristes sont capables d’aller pour promouvoir l’hégémonie américaine. Il est difficile de croire que Criminal Minds: Beyond Borders est une série de 2016.

L’ensemble est relativement déplorable au mieux, mais aurait presque pu être sauvé si l’ennui ne prenait pas le dessus si rapidement. La seule originalité était qu’il n’était visiblement pas question d’un tueur en série… jusqu’à ce que cela change au trois-quarts de l’épisode.

Concrètement, il n’y rien à récupérer dans ce pilote de Criminal Minds: Beyond Borders et tout porte à croire que la suite ne rectifiera pas cela.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link