Crossbones : rencontre avec Blackbeard (The Devil’s Dominion – 1.01)

31 Mai 2014 à 13:05

John Malkovich et Richard Coyle  dans Crossbones

Nous sommes en 1729 et un navire britannique transportant un chronomètre, invention qui met en péril la piraterie, se fait attaquer. Tom Lowe, sous couverture en tant que médecin, parvient à détruire l’instrument avant qu’il ne se retrouve aux mains de l’ennemi. Il se retrouve alors sur l’île des pirates avec une mission : tuer Blackbeard.

Après Black Sails sur Starz, c’est au tour de NBC de s’intéresser au monde de la piraterie avec l’aide de Neil Cross (Luther) avec Crossbones. Malgré le fait que la flibuste soit bien plus associée dans l’esprit à une activité en mer qu’aux temps passés par les hommes à terre, les contraintes budgétaires nous éloignent inexorablement des courants marins aux profits de discussions plus politiques.

C’est donc ce qui va se produire dans The Devil’s Dominion qui nous ramène en 1729, à une époque où, historiquement parlant, Blackbeard – ou Barbe noire – est déjà mort. Ce n’est cependant pas le cas dans Crossbones où il est, contre toute attente, bien vivant et incarné par John Malkovich (sans barbe noire). De cette façon, on peut dire que Neil Cross se libère de contraintes temporelles et historiques pour son récit, où l’enjeu principal est justement l’élimination du fameux pirate.

C’est un certain Tom Lowe, campé par un Richard Coyle plutôt dispersé dans son interprétation, qui doit se charger de cette tâche. Bien entendu, des obstacles en tous genres vont se mettre sur sa route pour compliquer sa mission.

Le pilote de Crossbones aura alors une tendance à partir dans tous les sens. Si le show semble vouloir s’articuler autour de la relation entre Blackbeard et Lowe, il est urgent de faire des réglages de tons, les deux personnages ne semblant pas évoluer dans le même environnement. On passe de la série de piraterie à l’espionnage en passant par une romance naissante en compagnie de Claire Foy – bien plus inspirée que son collègue de Going Postal d’ailleurs.

The Devil’s Dominion est donc dispersé, brouillon et presque déroutant dans la façon dont il exploite Blackbeard. Celui qui était présenté comme la figure centrale est étrangement en retrait, bien que Malkovich élève à sa façon le niveau général par sa présence. Il fait du pirate un homme à la fois étrange et fascinant, dont il est difficile de cerner vraiment toutes les intentions.

Si le scénario de Cross manque de cohésion, la réalisation de David Slade (Hannibal) est plus focalisée et il fait tout ce qui est en son pouvoir pour profiter du décor offert par Porto Rico – où fut tournée la série. Le pilote possède, malgré tous ses défauts, un rythme particulièrement soutenu, enchainant les situations et sortant de nulle part un ou deux twists pour maintenir la cadence. Il n’est aussi pas exempt d’une certaine violence, même si celle-ci tend à être expéditive ou survolée quand elle se produit. L’ensemble va beaucoup trop vite pour tirer vraiment profit de certains évènements qui s’y déroulent.

Avec Crossbones, NBC semble vouloir profiter du monde de la piraterie pour offrir une série estivale dépaysante et sans prise de tête, avec John Malkovich pour motiver à venir regarder. Après ce premier épisode, le show affirme certaines de ses ambitions, mais parait aussi vouloir faire plus qu’il ne le peut réellement et cela pourrait finir par noyer le potentiel divertissant de l’œuvre. Nous n’en sommes pas encore là, alors pour le moment, ce n’est peut-être pas aussi engageant qu’on aurait pu le souhaiter, mais c’est regardable et il y a suffisamment de soleil et de rythme pour faire passer le temps.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link