CSI – Lying Down with Dogs (8.10)
Une femme est retrouvée morte à côté de cadavres de chien. L’enquête va mener les CSI dans le milieu des combats de chiens. Warrick va se faire innocenter pour le meurtre de Candy, la danseuse exotique. Grissom prend en charge l’enquête.

Après l’épisode centré sur Warrick, on aurait pu penser que l’enquête principale tourne autour de la même intrigue. Que nenni, on nous a déjà fait le coup plus d’une fois dans la série, ça n’arrive pas. C’est un peu dommage, mais il semble que cette histoire ne soit pas finie, bien au contraire.

On se retrouve donc avec une femme morte, interprétée par Jamie Luner, plusieurs suspects et Nick qui tente de démêler toute l’affaire. Le coupable m’est apparu assez évident, et pour ceux qui on vu Dexter, il y a des chances que ça leurs paraissent aussi prévisible. Catherine et Greg participent, mais il semble que depuis le départ de Sara, personne ne l’a remplacé. Par là, j’entends bien sûr Ronnie que nous n’avons pas revue. J’ai toujours eu l’impression qu’il y avait trop de CSI, avec une en moins et Warrick mit sur la touche, il y en a toujours assez.

Donc mis à part la légère déception de voir l’histoire de Warrick mis au second plan, l’épisode n’est pas mauvais. On a en plus doit à quelques extraits musicaux du groupe Dr. Robbins and The DeComps Band, ça vaut le détour.