CSI – The Case of the Cross-Dressing Carp (8.04)
Un homme est retrouvé pendu prêt d’un lac. Son physique féminin laisse supposer à un crime haineux. Sur le chantier de construction du nouveau casino de Vegas, celui lancé par le père de Catherine, un squelette est retrouvé. Sara et Ronnie vont tenter de l’identifier.

Il y a un truc dans ce début de saison qui laisse croire à une intrigue secondaire qui se greffe lentement derrière les enquêtes des CSI. Je me fais peut-être une fausse idée, mais d’abord il y a les abeilles, et ça continu dans cet épisode, ensuite cette histoire d’eau… Peut-être que ce ne sont que des coïncidences et que je me fais un film. Nous verrons bien.

Pour en revenir à cet épisode, commençons par les guests. John Billingsley continue sa tournée des séries, et à ce rythme on risque de le voir partout cette saison. Ensuite, nous retrouvons Gail O’Grady dans le rôle de la mère de la victime. Et enfin William « Lococo » Russ. On est dans CSI, des guests, il n’y a plus que ça, heureusement que l’on est sortie de l’habituel « Guest Star =  coupable », au moins maintenant, ce n’est plus évident de résoudre une affaire.

D’ailleurs, dans cet épisode, il y a de quoi se creuser les méninges, car la série n’a pas décidé de replonger dans la facilité. Même si au fil des ans, il n’y a plus cette volonté d’impressionner à chaque nouveau cas, on est toujours captivé par les découvertes, surtout quand elles ne sont pas éclipsées par des techniques scientifiques complexes. On a quand même droit à Hodges qui est tellement content de sa technique qu’il va en écrire un article. Je trouvais ce dernier assez énervant la saison dernière, mais il a retrouvé sa place, et ce n’est pas un mal.

Autre amélioration, la gestion du personnel. Nous arrivons enfin à des épisodes laissant une part à chaque protagoniste. Même Greg va se greffer à une enquête. J’ai bien aimé qu’il nous refasse le féru d’histoires locales. D’ailleurs, on apprend qu’il écrit un livre là-dessus. L’autre bon point va à Catherine qui, pratiquement une saison plus tard, revient sur la mort de son père. J’avais trouvé vraiment dommage que cela soit omis pendant tout ce temps. Donc, pour une fois, on réentend parlé de Sam. Pas que sa mort revienne sur le devant, mais il a laissé son empreinte dans la vie de sa famille et sur la ville, et c’est bien de le rappeler.

Sinon, je finis par ça, parce que je ne suis pas shipper pour un sou. Grissom demande Sara en mariage. Que c’est mignon. Désolé. Voilà de quoi faire plaisir aux fans du couple. Aux dernières nouvelles, Jorja Fox s’en va avec une possibilité de retour, comprendre, elle ne va pas mourir. Enfin, c’est toujours dans le cadre de rumeurs, histoire de faire monter le buzz.