CSI : Au Revoir Catherine

26 Jan 2012 à 12:44

En saison 12, les changements continuent de toucher CSI. Et si le début de saison s’ouvrait avec l’arrivée de Ted Danson pour prendre la tête de l’équipe de nuit, le plus important pour le spectateur présent devant la série depuis des années maintenant restait sans aucun doute le départ de Marg Helgenberger.

Peut-être plus que n’importe quel autre CSI, Catherine Willows divise les troupes.  Elle n’aura pas durant ses années de service laissé indifférent, et il s’agit bien là du personnage autour duquel les opinions divergent. Et, personnellement, je n’ai pas continuellement porté Catherine dans mon cœur, elle aura eu de très mauvaises périodes, mais elle restait un personnage féminin fort et attachant. Elle aura pris de mauvaises décisions, connu des intrigues qualitativement discutables, ce qui ne lui enlève certainement pas ses grands moments et sa place plus qu’importante au sein de l’équipe.

Le début de la saison était donc surtout consacré à la création d’une bonne dynamique d’équipe. Ayant été rétrogradée, Catherine doit trouver sa place par rapport à D.B. Russell, qui lui, impose son style plus paternaliste à la tête de l’équipe. Les épisodes se chargent d’instaurer le type de relation que le nouveau supérieur entretient avec son personnel et aussi d’installer la petite nouvelle, Morgan, dans le groupe.

De quoi occuper avant le grand évènement de la saison : le départ de Catherine. Annoncé bien à l’avance, cela aura pour effet secondaire de se faire désirer. Pas que j’étais ultra impatiente de la voir partir, mais il s’agissait bien là d’un évènement majeur pour la série et que cela se ressentait dans les épisodes. En gros, il devint presque évident que le show était, comme moi, en stand-by, attendant avec appréhension le départ d’un de ses personnages pionniers.

Phénomène loin d’être anormal quand on y songe, car tout avait été prévu et pensé avant. Ce n’est pas un départ sur le vif, il a été préparé avec soin. Une intrigue en trois épisodes va donc servir à emmener Catherine vers la sortie. Pour ce faire, Matt Lauria, Grant Show, Titus Walliver et Annabeth Gish sont venus alimenter une enquête policière qui ne fera pas trop dans la demi-mesure. Avec des enjeux militaires, des armes dans la nature, le FBI qui vient se mêler à l’affaire et du double jeu pour certains protagonistes, la série met les petits plats dans les grands, comme elle aime le faire quand un des siens s’en va.

Après un premier épisode introductif, le show offre un double épisode où l’intrigue va se montrer plutôt excessive, n’y allant pas par quatre chemins pour nous délivrer de la tension et des scènes d’action.C’est donc régulièrement over-ze-top, avec une volonté de tirer sur une corde nostalgique incarnée par le passé de Catherine. La scène dans le bar à strip-tease entre Willows et Russell nous ramène donc volontairement aux origines du personnage et à tout le chemin parcouru.

Et, justement, voilà 12 saisons que CSI dure et plus que jamais, elle doit évoluer pour continuer. Il ne s’agit pas là de révolution narrative, mais de parvenir à conserver de la fraicheur alors que ceux qui incarnent l’âme du show laissent la place à d’autres. Après Grissom, Catherine est l’autre grand personnage de la série, qu’on l’apprécie ou non. S’il y a à ce stade peu de doute que l’équipe créatrice réussira sans trop de difficulté à assurer la transition – ayant appris de ses erreurs passées –, son départ marque un nouveau tournant, différent et peut-être moins perceptible, mais pas pour autant sans importance. C’est donc avec beaucoup d’émotions – et c’est communicatif – que Catherine fait ses adieux et que le reste de l’équipe lui dit au revoir. Et nous sommes alors le reste de l’équipe… Au revoir Catherine, et reviens quand tu veux.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link