Nick et Riley partent à la poursuite d’un homme déguisé en policier qui braque des petits commerces. Le suspect finit mort dans une benne à ordure, atterrissant sur le corps d’une jeune femme qui se révèlera être la fille d’un dealer de drogue à la carrure internationale.

CSI reprend sa routine. Deux corps, deux enquêtes.

Tout d’abord, nous avons Nick et son braqueur déguisé en policier. De ce côté-là, pas grand-chose. Un peu de comédie quand même, mais l’enquête reste assez secondaire et indépendante. Le CSI fait équipe avec Brass qui nous rappelle au passage que lui aussi il était CSI à une époque.

La fille d’un dealer colombien, c’est un peu plus imposant comme dossier, surtout que pour faire un peu original, on va nous sortir quelques difficultés des plus originales du côté des preuves. Ça complique une affaire qui aura la bonne idée de ne pas se terminer de la manière la plus prévisible. En fait, le meurtre à un côté ironique inattendu qui contrastera avec une fin annoncée et sanglante.

Dans tout ça, on sent que le départ de Gil, comme tout le monde semble vouloir l’appeler maintenant, est en préparation. Il a du mal à se concentrer, manque toujours de sommeil et, d’une certaine manière, cherche à partager sa douleur en se montrant empathique avec la famille de la victime, lui qui a toujours été très distant.

À côté de ça, Lindsey fait une petite apparition, le temps d’énerver un peu sa mère. Cela faisait quelque temps que nous n’avions pas eu de mises à jour sur l’état des relations familiales chez les Willows. Les choses semblent s’être améliorées.

Nous avons donc un épisode construit de manière traditionnelle, mais qui n’en est pas moins intéressant.

Guest Star: Jason Lewis