Nick et Catherine enquêtent sur la mort d’une femme qui allait bientôt se marier et qui a plongé de son balcon. Grissom s’occupe du meurtre d’une accro du jeu. Une affaire qui se complique quand la police apprend que sa fille était avec elle, mais a disparu.

Après le décès de Warrick, nous retournons aux enquêtes plus traditionnelles de la série.

Tout d’abord, une femme qui se jette de son balcon, en maillot de bain. Nick et Catherine vont remonter à une hypnotiseuse. Rien de bien surprenant donc dans le résultat final. La coupable est devant nos yeux, il ne reste plus qu’à relier les points et à trouver les preuves nécessaires pour une inculpation. Pour le meurtre, ce sera difficile, mais Madame Marvelous a utilisé son talent pour d’autres petits tours illégaux. Cette partie s’annonçait comme étant la principale de l’épisode, mais se retrouve rapidement mise en retrait, surtout par son intérêt limité.

On enchaine sur Grissom et une mort violente dans une allée. Là, les choses sont plus compliquées. Certes, le coupable est assez évident, mais la fin est très inattendue. Le tueur est arrêté, mais c’est ce qui l’a poussé à le faire qui n’était pas prévisible du tout. Des motivations qui vont toucher Grissom et qui rejoignent la dernière affaire de l’épisode.

Sara n’est pas encore repartie et une ancienne affaire à laquelle elle a participé ressurgit. Il y a une forte implication personnelle de l’ex-CSI qui va la pousser à relativiser sur sa relation avec Grissom. Le couple semble à un moment critique. Il est difficile de vraiment voir où cela nous mène étant donné que Sara repart à la fin de l’épisode. On peut donc penser qu’il n’y a ici que les prémices du futur départ annoncé du boss des CSI.

On retrouve donc la composition traditionnelle de la série, ses thématiques et son ambiance limite glauque et sans réelle happy end. Il y a comme une ambiance qui fait écho à la disparition de Warrick. Ce dernier est encore bien présent, évoqué de manière sous-entendue d’un bout à l’autre. L’arrivée prochaine de nouveaux CSI dans l’équipe devrait permettre de tourner la page.