Da Vinci’s Demons : De l’autre côté du Monde (saison 2)

Da Vinci’s Demons : De l’autre côté du Monde (saison 2)

Alors que Florence est attaquée par Rome, Da Vinci ne perd pas de vue sa quête et se prépare à embarquer dans une nouvelle aventure. Riario profite du chaos pour le devancer.

Après une première saison qui se termina de façon dramatique, Da Vinci’s Demons est de retour avec des enjeux plus élevés. Le temps des égarements où la tonalité du show était incertaine est désormais bien révolu. David Goyer sait à présent quel genre d’histoire il désire raconter et affiche dès lors une détermination qui guidera Leonardo Da Vinci d’une étape majeure à une autre.

Cela dit, si Da Vinci’s Demons n’a plus à s’encombrer de ses hésitations de départ qui furent effacées par la mise en avant d’objectifs clairs pour chaque personnage, elle est néanmoins victime d’éparpillement. On avait laissé Leonardo alors qu’il s’apprêtait à quitter Florence pour rejoindre le Nouveau Monde où il espérait autant retrouver sa mère que son fameux Book of Leaves. Une fois le cliffhanger désamorcé, c’est exactement ce qu’il va faire. Il prend la mer, devancé par Riaro, mais motivé à atteindre son but. Pendant ce temps, Lorenzo doit sauver sa ville et partira de son côté pour négocier, laissant Clarice aux commandes.

Plus la saison progresse et plus les différentes storylines évoluent séparément et ne se montrent clairement pas toutes dotées du même intérêt. Un problème qui se répercutera sur le rythme des épisodes dont le découpage peut occasionnellement devenir frustrant.

En dépit de cela, cette saison 2 parvient à rapidement capitaliser sur ses ambitions en offrant un dépaysement plus que rafraichissant, mais surtout, en permettant aux différents protagonistes de grandir. Tous sont forcés de quitter leurs zones de conforts et ils voient ainsi leurs convictions les plus profondes mises à rude épreuve.

La force de caractère de Leonardo s’affirmera alors autant comme un obstacle que comme un avantage, tout particulièrement quand il sera question de pousser ses compagnons de voyage vers l’avant dans les moments où l’espoir disparait. C’est d’ailleurs là que Riaro évoluera, n’étant plus qu’un simple antagoniste. Ses croyances religieuses sont mises à mal et les sacrifices qu’il est obligé de faire laisseront des cicatrices visibles qui nous permettent de le voir de manière toujours plus nuancée.

On ne peut pas en dire autant de Lucrezia qui suit elle aussi une route séparée où des épreuves la forcent à se surpasser. Malgré cela, elle joue un rôle plus tactique qu’autre chose et son isolement peine à maintenir l’intérêt de sa quête. Lorenzo s’en sort mieux, car sa détermination est véritablement testée, ce qui le pousse à reconnaitre qu’il est blessé pour pouvoir se relever et assumer sa position.

Pendant ce temps, Florence n’est pas oubliée, restant au bout du compte le lieu que tout le monde désire sauver. Cela dit, avec Leonardo au pays des Incas et Lorenzo qui est parti négocier à Naples, c’est Clarice qui hérite du trône et elle ne lui fera pas spécialement honneur. S’il est appréciable de la voir finalement exploitée après avoir été négligée durant une partie de la première saison, c’est quelque peu dommage qu’elle se retrouve coincée dans des intrigues peu ambitieuses et presque répétitives par moment.

De toute façon, au final, Leonardo reste le véritable moteur de la série et Tom Riley délivre l’énergie nécessaire pour faire justice à son rôle. L’artiste se surpasse d’ailleurs de plus en plus grâce à sa capacité à déplacer des montagnes, même si ce sont ses motivations qui le rendent réellement intéressant et qui font de lui un héros peu conventionnel flirtant avec la folie et s’affirmant à travers une arrogance qu’il apprend à contenir.

Cette saison 2 de Da Vinci’s Demons fut donc assez chargée, certainement un peu trop par moment, ce qui a encouragé des distractions qui n’étaient pas nécessaires. Cela ne l’empêche pas de tenir la distance à l’aide de personnages plus étoffés et complexes. Comme pour la première saison, on peut par contre regretter que la fin ne soit pas satisfaisante, elle ouvre des portes pour la suite et laisse un gout d’inachevé en ne permettant pas à une partie des storylines d’être proprement conclues avant d’être redirigées dans de nouvelles directions. Heureusement, une saison 3 a été commandée et devrait donner l’opportunité aux scénaristes de compenser cela en nous offrant toujours plus d’aventure.

Article précédemment publié en juin 2014, remis en avant aujourd’hui à l’occasion du début de la diffusion de cette saison 2 de Da Vinci’s Demons sur France 4 à partir de 20h45.
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link